AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Violente rencontre. [Cyrios, Eyn, Axel et Sora]
 Invité
avatar



               
      
Je ne faisais que marcher dans la direction de cet haritot géant dont j'avais entendu parlé récemment. Enfin... Je ne marchais pas vraiment vers mais je le cherchais en passant dans divers parties d'ici. J'avais mon couteau à la main et ma longue queue; qui bougeait dans tous les sens, sortait par le bas de ma robe. Je tenais à voir ce mangeur d'homme de mes propres yeux.

Je marchais en baissant la tête pour regarder mes pieds: un coup je voyais et un coup disparraissaient mes ballerines, c'était drôle.
Je finis par me cogner contre quelque chose: ce que je cherchais ! En levant la tête je vis que ce "haricot géant" avait l'air sans fin montant vers le ciel. J'avais entendu qu'il fallait le grimper pour trouver le géant, et au début je voulais le voir en pensant qu'il était mignon.

Je commençai alors à sauter de feuilles géantes à feuilles géantes telle une acrobatte. Je trouvais ça amusant et c'était moins fatiguant que ce que j'immaginais.
Je finis par me retrouver très, mais vraiment très, haut, tellement que je ne voyais plus le sol ! En me retournant je vis une maison gigantesque et plutôt belle à mon goût. En faisant des petits sauts j'arrivai devant la porte qui mesurait... je ne sais pas en fait. Je me voyais juste toute petite à côté. Elle était tellement grande que par un espace qu'elle laissait entre elle et le sol je pouvais entrer. Alors j'entra.

"Ouah!"
Une fois à l'intérieur je vis que cette maison avait tous les meubles des maisons habituelles mais énormément plus grand !
Je me mis sous ma forme de chat et je commençais à courir partout en me faufilant dans le premier espace que je trouvai avant d'en ressortir et entrer dans un autre, et cela en continu. Ca me faisait drôle de passer sous les fours !

J'entrai dans une pièce qui devait être la chambre. J'avançai à petits pas et soudain je m'arrêtai: un gros bruit de ronflement me fit frissoner. La couette bougea et sur un oreiller giganteque apparut le tête d'un humain qui devait parraître normal, mais il était de taille... énorme.
"Le géant !"

Je m'approchai en reprenant ma forme humaine et je bondillai sur le lit avant de m'asseoire et de commencer à caresser son nez.

"Bonjour le géant !"

Ses deux gros yeux s'ouvrirent sur moi et une main voulut m'écrabouiller: en un bond je me hotai du lit effrayée. Le géant se leva et commença a vouloir m'attraper: je courrais partout pour lui échapper.
En un hurlement je sortis de sa chambre en je courus me cacher sous un tissu que je trouvai par terre. Je me tue en entendant les énormes bruits de ses pas passer non loin.

"Oh oh..."
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Pour la première fois je me sentais vide de tout mes moyens, je ne faisais que marcher sans savoir que faire. En fait, c'est la tension qui reignait entre Arnaud et Daskarina qui me faisait ça : je m'inquiètais et j'avais peur que ça allait m'éloigner Arnaud, ou m'éloigner de Daskarina. En plus je ne me sentais pas vraiment util dans tout ça, comme si j'allais que faire agraver les choses déjà aussi grave qu'elles l'étaient. Malgré j'essayais de reffléchir à un moyen pour arranger le tout.

Perdu dans mes pensées je ne voyais même pas où j'allais : je me cognai contre quelque chose, que je pensais que c'était un mur. En me reprenant je me rendus compte que j'étais dans un endroit que je ne connaissais pas devant un haricot géant qui semblait mesurer des kilomètres et des kilomètres. Je me demandais ce que pouvais bien cacher cet étrange plante.
Les feuilles et quelques fines tiges dépassant étaient assez larges et solides pour grimper : je commençai alors à monter grâce à de sauts, des jeux de jambes et de bras.

J'eus beaucoup de mal mais je finis par arriver au sommet : une énorme maison se présenta sous mes yeux. En m'avançant je remarquai l'espace, entre la porte gigantesque et le sol, par lequel je pouvais me faufiler. J'entrai par cette ouverture et j'attéris dans l'intérieur géant d'une maison. Je devais avoir l'air d'une puce, au moins j'ai pu ressentir ce que ces pauvres bêtes éprouvent dans des maisons.

Je marchais en voulant visiter les lieux mais des bruits de pas, qui me cassaient les oreilles d'ailleurs, ne cessait de prendre du volume. Je finis par voir une fille courire pour se cacher sous un tissu, de là où j'étais je ne voyais pas grand chose mais je sais que c'était une fille. Après elle apparut un humain géant qui semblait chercher quelque chose, il n'avait pas l'air gentil !
Le géant continua ses recherches dans une autre pièce : j'en profitai pour courire vers la fille. Par chance pour moi ce gigantesque humain n'avait pas cherché tout près de la porte, là où j'étais. Ilne devait pas me voir non plus, vu sa taille et la distance qui nous séparait.
Je me glissa sous le tissu où se trouvait la fille et je la vis panniquée. Je remarquai aussi sa queue blanche, mais bon... autre chose me préoccupait.

"Qu'est-ce qu'il se passe ?"

Je ne suis pas sociable, non. C'est juste que voir un gigantesque intru et la fille panniquée qui était toute essouflée par sa course qui ouvra ma curiosité et mon inquiétude et me fis mettre mes craintes entre Daskarina et Arnaud de côté.
Et puis, vu son air elle semblait avoir eu peur, moi qui aime aider les gens.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Invité
avatar



               
      
Je voyais par un petit espace les énormes orteils du géant. Je tremblais comme une feuille tombant d'un arbre et soufflée par le vent violent de l'automne, ma sueur était froide et je me tenais prête à fuir à n'importe quel moment. Je pensais avoir fait une grosse bêtise en le réveillant et moi-même je n'en fus pas très contente.

Après quelques temps passés sous la prudence un jeune homme se glissa sous le tissu avant de s'approcher. J'avais sursauté, de peur que ce fut un doigts ou autre chose de ce gigantesque être, et par chance ce garçon semblait gentil. Son apparence étrange me fit d'abord penser qu'il venait lui aussi du rêve... et qui aurait pu croire qu'un garçon aux si long cheveux existait, enfin ici ce n'est pas du tout impossible.
Il fixa quelques temps ma queue puis me demanda ce qui se passait. J'arrêtai de trembler et je poussai un profond soupire.

"J'ai réveillé le géant et maintenant il est fâché," dis-je désespéramment.

Des larmes roulèrent sur mes joues et je passai mes deux mains sur mon visage de suite afin de pleurer. Je me sentais coupable, tellement. Des sons sortaient de ma bouches et j'eus peur que le géant ne les entende, puis j'essayais de me calmer et au contraire ça empirait.

"J'ai fait une gaffe, désolée !" dis-je tristement, doucement sans arrêter de pleurer.

J'entendis un bruit de pas juste à côté et quand je regardai vers ce bruit je vis les doigts énormes du géant se diriger vers moi. J'hurlai sans bouger, restant figée sans avoir le contrôle de mon corps. Je fermai les yeux fortement, j'avais tellement peur que je fus congelée dans une frousse les frissons parcourant mon dos.
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Elle poussa un profond soupire avant de s'élancer et me dire qu'elle avait réveillé le "géant".
Elle commença à pleurer de suite en rejetant toutes les fautes sur elle, du moins je ne sais pas si elle avait tord ou non mais pleurer pour ça? Pas croyable.
Elle parlait de suite en pleurant, pour s'excuser. J'avais mis du temps à comprendre ce qu'elle disait, au final après les avoir tourné en boucle dans la tête j'avais finis par décodé sa phrase.
"Bon, elle s'excuse. C'est déjà ça même si il n'y avait pas vraiment la peine à ça."

Un hurlement, ayant presque put me rendre sourd, me ramena à cette fille. Une énorme main semblait vouloir la saisir : le géant avait du l'entendre... mais bon, pas facile d'arrêter de pleurer aussi même si c'est pour rien.
Je courus et je pris la fille dans mes bras pour sortir du tissu et trouver une autre cachette. Le géant n'avait pas remarqué notre fuite : il était encore occupé à chercher dans le tissu.
Je finis par trouver et entrer en dessous d'une armoire et de poser la jeune ado contre l'un de ses pieds. Je poussa un soupire en ayant du mal à respirer. "Cette maison est gigantesque... Pour parcourir du salon jusqu'à la chambre on se croirait en cours de Gymme."

Je regardai de suite l'inconnue. D'ailleurs, je viens de me rendre compte que je n'avais pas du tout souris encore...
Je m'agenouillai devant elle en posant ma main sur sa tête.

"Qu'est-ce qui t'as prit de rester figer là, tu aurais pu y rester !"

Je me relevai et et fis le gai. "Bon sang."

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Je me tenais assis derrière une grande racine dont j'ai déjà entendu des rumeurs dessus. J'hésitais un temps avant de commencer à sauter de feuille en feuille, tel un jeu de chat. Une fois en haut j’aperçus une grande maison. Je mis du temps à la marche avant de parvenir à l'entrée et je passai sous un grand espace entre la porte et la sol. Je tombai alors sous le décors d'une maison originale, mais je ressemblais à une puce à côté. Je me mis à rire aux éclats quand j’aperçus une tête m'étant familière, avec une fille dans ses bras, courir alors qu'un géant semblait chercher quelque chose sous un tissu à terre. Les rumeurs ne furent pas fausses: un géant vit bel et bien ici.

Je me concentra sur la tête portant les cheveux long et je me rendus compte que je connaissais bien celle-ci.
"Cyrios!"

Je courus à leur trousse et je les retrouvai sous une armoire: il semblait guetter les alentours tandis que la fille était comme raide de frayeur, qu'est-ce que j'aime ce visage.
Je m'approchai alors, tranquillement.

"Nos chemins se croisent encore? Bonjour Cyrios," dis-je comme si j'était son ami.

Je n'avais pas l'intention de le tuer, puisque Arnaud m'aidera à le faire. Je voulais m'amuser un peu avec lui avant que je ne le revoie plus jamais. Je dois avouer que lui courir après va me manquer, mais bon mon objectif sera atteint.
J'entrai en gardant mes distances entre lui et moi puis je m'assis au sol les regardant.
"Oh ne t'en fais pas, je cherche à fuir de même ce géant."

Je regardai hors de l'armoire et je vis un pied gigantesque se poser en face. Je sentis des frissons me parcourir et je me levai en un bon gardant ma queue pointée vers ses orteils. Je ne le cache pas: j'ai eu peur. Ce géant n'avait pas l'air gentil...
 Invité
avatar



               
      
Je pensais que j'allais finir là, morte écrabouiller par la main du géant, mais non: quelqu'un m'avait pris et quand j'ouvris les yeux c'était ce jeune homme qui m'avait sauvé la vie. Il courrait en me portant jusqu'à la chambre du géant. On se cacha sous l'armoire et il me posa contre l'un des pieds du meuble.

"Qu'est-ce qui t'as prit de rester figer là, tu aurais pu y rester !"

Je baissai la tête pour lui montrer que je reconnus ma faute... il aurait pu y rester lui aussi: s'il n'avait pas été assez rapide il aurait pu être saisis de même. Alors il l'avais vraiment risqué cela pour sauver la vie d'une inconnue? Ou bien je me fais des idées étranges.

Il se mit à faire le gai quand un être avec une queue étrange... Il se mit à parler au garçon aux long cheveux noir...
Ils sont amis?
Il m'apprit que son nom était Cyrios. Ca fait, glacial.
Soudain l'un des pieds du géant se posa juste à coté, j'eus des frissons partout presque à en hurler mais je me retins.

Il passa rapidement, et là j'eus une sensation étrange.
Je me levai et je m'avançai vers le scorpions.

"Ton aura ressemble à celle qui a tué mes parents..."

Je sortis mon couteau et mes oreilles. Je commençai à vouloir le tuer, à lui donner plusieurs coups, à l'assassiner...
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Après quelque temps je vis mon pire ennemis, celui qui cherche depuis à me tuer, celui que Daskarina a voulu tuer, celui que je fuis depuis tant de temps, et pourtant je ne connaissais même pas son nom.

"Nos chemins se croisent encore? Bonjour Cyrios."

Je reculai de quelques pas. "Depuis quand connais-tu mon prénom..?"
Comme il l'avais dit, nos chemin se sont encore croisé. Il a eu l’audace de monter ici et par le plus grand des hasards je le retrouve. Je pensais que j'allais me battre, encore une fois, mais j'ai le désavantage contre lui.
Étrangement, il s'assit tranquillement en me gardant dans son champ de vision.

"Oh ne t'en fais pas, je cherche à fuir de même ce géant."

Je le fixais longuement et le bruit d'un pas me fit sursauter: ce fut le pied du géant.
Mon ennemi sursauta de même, la queue pointant le pied du géant. Je restai silencieux jusqu'à ce que celui-ci passe et quand il disparut, la fille que j'avais sauvé s'était levée pour s'approcher de l'autre.

"Ton aura ressemble à celle qui a tué mes parents..." dit-elle d'un air glacial.

Elle sortit un couteau et des oreilles de chat de je ne sais où et commença à vouloir tuer mon ennemi. Certain coup furent esquivé, d'autres pris, d'autres bloqués. Je regardais le tout avec les grands yeux, comment une fille comme elle pouvait être ainsi. C'est après quelques secondes que je me rendus compte qu'elle voulait tuer le gars.

A cause du bruits sans doutes, le géant nous avait repéré et commençait à bouger l'armoire. Sans attendre j'intervins: je courus pour me placer derrière mon ennemi qui reculait à cause de la fille moitié chat pour lui donner un coup de pied au dos pour l'éloigner, je pris la fille et je courus pour sortir de la chambre.

"Ca va être une partie de combat et de cache-cache..."

Je me cachai avec la fille, cette fois sous le fauteuil du salon. Je la posai de suite et je m'appuya contre l'un des pieds du meuble pour prendre mon souffle car je fus essoufflé: j'eus l'impression de courir sur quelques kilomètres tellement cette maison est grande.

"D'où tu sors ce couteau? Et ces oreilles? D'ailleurs l'une d'entre elles a une coupure."

Je m'approchai et je pris son oreille droite.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
La fille s'était levée pour s'approcher de moi: je la suivis du regard. Elle avait changé de visage, et celui-là avait bien l'air méchant.
Elle sortit un couteau de nulle part, et je remarquai sa queue et des oreilles de chats, dont l'une était coupée. "Cousine!" pensai-je, moi qui suis à un quart d'être un chat.

Je voulais rire, mais elle a commencé à vouloir me tuer: certain coup de son couteau me touchaient, d'autres j’esquivais, et j'avais beau essayer de la toucher je n'y arrivais pas.
A force de reculer je n'avais plus ma garde: Cyrios en profita pour m'envoyer valser d'un coup de pied dans le dos. Je tombai à terre horrifié.
Une fois debout je voyais le sol en sang, mais je ne saignais pas tant jusqu'à en perdre connaissance, non.

Je me retournai et j'apperçus que les long cheveux de Cyrios traverser la porte. Je me mis à leur poursuite, en riant.
"Je vais pouvoir m'amuser. Je vais tuer cette fille!"

Je me mis à les cherche en riant aux éclats.
 Invité
avatar



               
      
Je cherchais à assassiner le Scorpion et heureusement pour lui que l'autre jeune homme nous avait séparé : non seulement il y avait le géant mais aussi que le Scorpion aurait pu mourir.

"Ca va être une partie de combat et de cache-cache..."

Il m'emmena sous un fauteuil, là où il me posa alors que je me reprenais. Le pauvre semblait essoufflé, tellement cette maison est grande. J'admire les fourmis maintenant.
Puis, il me parla :

"D'où tu sors ce couteau? Et ces oreilles? D'ailleurs l'une d'entre elles a une coupure."

Il s'approcha pour saisir mon oreille droite et moi, je rougissais. Il m'avait posé tellement de question que je ne me suis pas attendue à le voir près de moi en deux secondes, surtout qu'il prenait mon oreille. J'ai donc baissé la tête pour ne pas montrer que je rougissais trop et je répondis à ses question.

"Ce couteau, c'est une longue histoire que je te raconterai plus tard. Puis, je suis une moitié chat, et mon oreille... c'est une autre histoire aussi. Cependant, sortons de cette maison, d'accord ?"

Je me levai en prenant son poignet et de commencer une marche rapide tout en donnant des regards nerveux derrière moi. Je guettais en fait si l'autre allait venir, ou si le géant était en vue, ou même pire : les deux s'approchant.

Je repassais sous la porte traînant avec moi le garçon puis, une fois arrivée à la racine, je commençai à descendre rapidement à saut de chat, ayant lâché le garçon.
avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Je suis passé à plusieurs reprises dans plusieurs pièces différentes et je ne les trouvais pas. Je pensais qu'ils s'étaient enfuis, les sales trouillards, mais au final j'avais parlé bien trop vite : je les ai vu voulant passer la porte. Je me suis mis à courir dans leur direction quand le géant sortit de nulle part commençant à me pourchasser, moi, petite bestiole ne faisant même pas la taille de sa cheville. J'ai donc accéléré le pas pour essayer de les rattraper et pour essayer de fuir le géant : mais bon, à peine il marchait qu'il me rattrapait déjà. Heureusement, j'ai réussi à traverser la porte retardant le géant car elle était fermée à clef et que ce géant n'est évidemment pas assez petit pour passer en dessous.

Quand il l'eut franchie j'étais déjà assez loin de lui et je voyais déjà Cyrios avec son amie qui descendit d'ailleurs en première. Vageance : j'ai courus vite pour donner un coup dans le dos du jeune rêveur avant de sauter à mon tour pour descendre la racine et rattraper la jeune fille. Le pauvre, il a du tomber ! Je riais, tellement je suis futé.

J'arrivais en bas en pas mal de temps pour finir face à face avec la jeune fille. Je souriais, j'étais impatient ! Mais mes espoirs de la tuer s'envolèrent : la nuit tombait déjà et je me sentais fatigué. Surtout que j'ai été blessé par son couteau.

"On réglera ça une autre fois," dis-je en crachant.

Sur ce je tournai les talons pour m'enfuir. J'ai couru bien longtemps, mes jambes étaient en compote mais je finis par arriver dans les cauchemars : je me choisissais une branche haute et solide sur un arbre à grande feuille et je piquai un petit somme.
 Contenu sponsorisé



               
      

Violente rencontre. [Cyrios, Eyn, Axel et Sora]
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
Sauter vers:  
Outils de modération