AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Rp de groupe novembre 2013
avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Voici la liste des joueurs dans l'ordre qu'il faut respecter:
- Eyn

- Daskaria

- Cyrios

- Maav E Géileis

- Orydian Aley

- Hikori Sora

- Arnaud Jensen

Le contexte du RP (ici il faut oublier le contexte de Dream a Dream, tout le monde est un élève de la même école) :

Tu te lèves le matin pour aller à l'école. C'est un matin pénible et difficile comme tout les autres et tu sais que, comme d'habitude, les cours seront ennuilleux. Tu te traines jusqu'à l'école comme un automate qui sait ce qu'il a à faire. Tu commence ta journée en étant tout endormi ensuite vient midi. Tu te dépêche et tu cours pour pouvoir prendre ton repas avant les autres (rien à voir avec ton attitude du matin). Tu arrive à la cafeteria et tu t'apperçois...que même en ayant couru il y a déjà une très longue file d'attente...

Finalement, c'est à ton tour. Tu prends ce que la cuisinière te donne, sans trop regarder, et tu vas t'assoir à une table. Quand tu regarde ce que tu vas manger tu es saisi d'horreur. C'est un espèce de mélange contenant des choses...non identifiables. Tu n'est pas certain de la couleur et tu es convaincu de l'avoir vu bouger tout seul.

Tu allais te lever et partir quand tu as entendu quelqu'un crier "FOOD FIGHT!!!". Tu as vu des bout de ce mélange répugnant voler dans tout les sens. Les élèves étaient tous d'accord pour dire que c'est dégueulasse mais facile à lancer. Tu voulais sortir discrètement de la salle et juste comme tu arrivais à la porte, quelqu'un à réussi à t'atteindre...

À vous d'écrire la suite! Bon RP. :bananerz:
avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Je me reçus une bonne cuillérée de cet horrible mélange en plein la figure. Je me retournai alors que j'étais déjà à deux doigts d'ouvrir cette porte. Tellement d'élèves en lançaient que je ne pouvais pas deviner lequel m'avait touché.
J'ouvris comme même la porte et au moment où j'allais sortir je me reçus encore une boulette, mais cette fois dans les cheveux. Je me retournai encore une fois, en rage, et je vis un élève, un garçon, rire jusqu'à s'en plier en quatre, puis il me visait du doigt. Je m'énerva, je sautai su l'une des tables et je pris un plateau entier que je balançai en plein la figure de celui-ci. Le plateau tomba au sol et il enleva rapidement le repas de la cafétéria avant d'ouvrir ses yeux sous mon regard.

"Hey mon petit, je ne suis pas d'humeur," dis-je en le fusillant du regard.

Je reculai de deux pas et le "petit" en question partit dans un autre coin de la salle pour continuer son jeu. J'avais réussi à ne pas attirer l'attention, sauf quelques élèves ne participant pas à la bataille me regardaient d'un air choqué. Ils étaient trois contre le mur, mais bon.
Après les avoir regarder je me retournai pour me diriger vers la porte quand je trébuchai à cause d'une table renversée. je tombai la face la première et en me relevant je frottais mon nez qui fût écrabouillé par mon poids. J'entendais tous les élèves rire, et moi je me tus. Je n'avais rien à dire, je savais que cette journée n'allait pas bien commencer. Heureusement pour moi, mon uniforme était intacte, contrairement à mes cheveux, et je fus tombé sur un endroit propre sans cette infection de je ne sais quoi de nourriture.
C'est ça, riez..."

La porte était ouverte mais je préférai partir dans un coin de la salle pour regarder les élèves continuer leur jeu, dégoûté. Je fermai les yeux en entendant ce vacarme et j'attendis qu'un surveillant vienne pour cesser cela, même si l'on risquait tous d'être collés, ça nous éviterai ces cours ennuyeux...
En général, quand il y a des batailles comme ça je me lève pour participer, mais étrangement je ne fus pas d'humeur.
avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Ça fait 24h et Daskarina n'a toujours pas répond. C'est à Cyrios de répondre. :OMGONOEZ: 
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Toutes la journée fût passée sous des cours et des cours... Ensuite vint l'heure de manger, alors je me dirigeai dans la cafétéria comme beaucoup d'élèves le firent.
La nourriture semblait infecte et rien qu'à la vue je fus dégoûté. Je passais plusieurs minutes à tourner ma cuillère dedans en attendant Arnaud mais d'un coup je reçus le même mélange en plein la figure. Je me levai rapidement en cherchant autour de moi et je vis qu'un bataille de nourriture avait commencé.
Un garçon, s'approchant de moi, riait. Il avait sans doutes fait exprès... pas beaucoup de gens semble m'apprécier.

Je sortis de table sans mot dire et je vis qu'un élève connu par tous, tellement il est farceur, fusiller du regard un jeune homme d'ailleurs plus jeune que lui. Je pus entendre ce qu'il lui avait dit.

"Hey mon petit, je ne suis pas d'humeur."

Celui visé s'enfuit et continua son lancé de nourriture plus loin, tandis que l'élève dont je viens de parler, Eyn Dark, comme tout le monde le connait,marcha jusqu'à la porte avant de tomber. Tous les élèves se mirent à rire, enfin pas totalement tous... J'allais lui courir porter mon aide mais il se leva de suite pour prendre place dans un coin, l'air horrifié. Je le regardais un moment quand je reçus une autre boule du repas, puis une autre, et encore une autre... je fus rapidement la cible de beaucoup de gens.
Je fonçai mes sourcils et les poings puis je m'écria:

"Assez !"

Le monde arrêta et je dégoulinait de cet atroce mélange qui ressemble à de la gélatine. Un garçon me dit que ça m'allait bien, toutes cette gelée étrange. Je baissai la tête, ne voulant pas répondre.
"Vous jugez sans connaitre vraiment la personne..."

Je me dirigeai vers la sortie qui était déjà grande ouverte sans sortir. Mes cheveux étaient décolorés, déjà qu'ils n'étaient pas attachés.
Je me préparai à franchir cette porte...

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Invité
avatar



               
      
La journée avait mal commencé dès le réveil et s'est poursuivi dans une platitude assommante. Je me suis trainée à travers mon avant-midi avec un rhume et une boîte de mouchoirs pour finalement appercevoir la lumière. La moitié de la journée venait de passer! En plus c'est le temps de manger!!

Aussitôt que la cloche a sonné, j'ai mis toutes mes affaires dans mon sac et je me suis mis à marcher vite jusqu'à la cafeteria. J'avais tellement faim et je trouvais qu'il y avais tellement de monde déjà devant moi que je me suis mise à marcher un peu plus vite mais...il y avais des escaliers! Je n'ai pas pu m'arrêter à temps mais j'ai réussi à arriver au bas de l'escalier en un seul morceau (toujours en courant). C'est en arrivant en bas que c'est arrivé. J'ai voulu ralentir et à ce moment là je suis tombée face première et mon sac s'est vidé.

Il n'y avait personne pour m'aider, les couloirs étaient déjà vides! Je me suis dépêchée à remettre mes choses dans mon sac et je me suis relevée. J'ai décidé de regarder ou je mettais les pieds avant de courir comme une folle dans les couloirs de l'école... J'ai simplement marché normalement en croisant les doigts pour qu'il reste des places aux tables.

Je suis entrée dans la salle des repas et j'ai évité de justesse un garçon qui s'apprêtait à sortir. Il était couvert de...je ne sais pas c'est quoi mais c'est dégueu. Il en avait partout! Et des élèves semblaient s'amuser à s'en lancer. Il a du être une cible. Le premier réflex que j'ai eu a été de lui tendre ma boîte de mouchoirs.

« Tiens. Je sais pas si ça peut aider mais...c'est tout ce que j'ai sur moi. »

Quand j'ai terminé ma phrase j'ai reçu de la mixture. Mon chandail neuf!

J'étais malade, je venais de tomber, j'étais fatiguée, j'avais faim et je venais de me faire lancer un truc immonde en plain sur mon chandail neuf que j'avais acheté la veille. Là, j'étais de mauvaise humeur. Je ne savais pas qui me l'avait lancé mais j'ai choisi une cible au hasard et j'ai pris ce qui était collé sur mon chandail pour le lancer à ma cible. J'ai voulu partir après mais une autre m'a atteinte et j'ai encore riposté.

J'y ai pris plaisir et je me suis mis à lancer toute la...chose dégueu que j'ai pu trouver à des gens au hasard. Je ne pouvais m'empêcher de rire. C'était drôle de voir la tête que les gens fesaient quand ils se faisaient prendre par surprise! C'est en voulant essuiller de mon visage une boule gélatineuse que j'ai reçu que je me suis apperçu que je bloquais toujours le passage au garçon couvert de...ce truc. Je me suis tasé un peu pour ne plus bloquer la porte.

« Désolé. »

J'ai été me chercher un coin tranquille à l'abris des projectile pour, finalement, me réfugier sous une table.
 Invité
avatar



               
      
Le réveil m'avait fait sursauté, comme assez souvent. Je voyais que le temps n'était pas bon, encore moins pour une journée de classe.
Je pris mon petit déjeuner, je me préparai et je partis pour l'école.

J'arrivais à la minute où la sonnerie sonna et les cours furent long et ennuyeux, mais après une bonne attente l'heure de déjeune arriva enfin.
Je fus le dernier de ma classe à en sortir car je prend toujours le temps de bien ranger mes affaires. Je me dirigeai ensuite vers la Cafétéria et à mon arrivée un garçon et une fille se tenait face à face à la porte. La fille, elle, participait à une bataille de nourriture tandis que le garçon semblait attendre d'avoir un passage pour la sortie. La fille finit par s'écartait et j’aperçus que le garçon dégoulinait d'un étrange mélange.
"Le repas de la cafétéria?"
Sans aucun doutes. Mon appétit fût directement coupé mais j'entrai comme même dans la salle histoire de voir ce qui se passait.
Je me reçus plusieurs boules de cet immonde chose et je décidai de rejoindre le garçon de tout à l'heure.

"Mais qu'est-ce qu'il leur prend?" lui demandai-je.

On franchit ensemble la porte et on se dirigea vers les robinets des toilettes pour s'y débarbouillé. Il m'avais l'air étrange, et après quelques minutes de réflexion que je rendus compte que c'était lui le nommé "garçon fantôme", pas très étonnant pour son apparence mais c'est méchant...
 Invité
avatar



               
      
Depuis le matin je me sentais fatiguée et flemmarde comme tous les jours de cours. C'est énervant mais paraît-il que c'est bon pour le cerveau, bah on ne dirait pas.
Les cours ont parus long comme toujours, et comme d'habitude j'attendais avec impatience la sonnerie marquant la fin des cours du matin et elle mit du temps à venir.
Dès qu'elle sonna, j'avais déjà mes affaires rangés avant 15 minutes de la sonnerie: je sortis de la classe et je courus dans la cafétéria qui avait déjà une longue file d'attente. Après des minutes passées debout j'obtins enfin mon repas qui me dégoûtait déjà.

"Ils ne peuvent pas faire de bonnes choses?"

Je m'assis à table en faisant plusieurs grimaces. Je laissai mon repas de coté qui avait réussi à me rassasié rien qu'à la vue et je vis qu'un bataille de nourriture commença: je participai, c'était marrant.
Mais à un moment, alors que je tirai sur des camarades, il eut un centre de tire: le garçon nommé "le garçon fantôme" fût tiré par tous les participants, sauf moi qui eus de la pitié.

"Assez!" s'écria-t-il

Il se dirigea vers la sortie pendant que les autres élèves reprirent leur jeu, je préférai lâcher ma cuillère et courir demander des nouvelles de ce garçon qui était salis par ce truc. Je ne fus même pas arrivé vers lui: il rencontra sur son passage une jeune fille assez gentille pour lui passer un mouchoir. Puis cette fille lui barrait passage quelques temps en jouant avec les autres et finit par s'écarter. Puis ensuite un autre garçon rejoint celui-ci et ils sortirent de la salle comme s'ils étaient amis. Moi je repris ma cuillère et je continuai de jouer.

Je reculai sans arrêt, encore et encore, et je finis par heurter quelqu'un derrière moi. Je me retournai rapidement en fermant les yeux très fort, je m'inclinai et je dis plusieurs "Désolé!" à la personne visée.
J'avais peur d'ouvrir les yeux... "Je suis une trouillarde," me dis-je.
avatar

Féminin
Humeur : asdfghjkl;`<
Messages : 31
Date d'inscription : 16/10/2013

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://daskarina.deviantart.com/
      
Aujourd'hui battait des records d'ennuis.Je suis persuadé que tout les prof' ont fait une réunion secrète.Genre ils ont décidé de parler des sujets les plus ennuyants de leurs matières respectives.Quand la sonnerie du dinner à sonner j'était déjà debout en train de partir.
Je ne pensais qu'à une chose : Manger.
Je déposai mes affaires dans ma case où je fut intérrompu par plusieurs personne qui se battaient presque pour que j'aille manger avec ceux-ci.Je fini par tous les laisser là avec une raison inventé sur le coup.Je ne suis pas d'humeur à avoir de la compagnie.Enfin , je vais probablement aller Cyrios qui doit m'attendre.
Plus je m'approchais de la cafétéria , puis j'attendais des cris et des rires. «Mais qu'est qui se passe ? »
Je vu plusieurs personnes sortir de la cafétéria complètement couvert de boulette et de sauce à la couleur suspecte et répugnante.
Lorsque j'eu une vue de la cafétéria , je ne pus m'empêcher de rire.C'est la guerre là-dedans ! Dommage que je ne suis pas arriver avant.Soudain je percutai une personne.Je baisai les yeux vers la personne en question.

«Désolé!»

C'était une fille que j'avais jamais vraiment remarqué.Elle continua de s'excuser et de s'incliner à maintes reprises.Je ne comprenait pas pourquoi elle s'excusait autant , juste avant que je remarque que son linge était tellement taché qu'elle en avait laissé des trace sur mon chandail.Je déposai ma main sur mon épaule.

Hey , ne t'en fais pas c'est q'un accident.Un chandail ça se lave voyons.

Sur ce je l'a contournai et pénétra dans la cafétéria.Je balaiya la pièce du regard.La bataille de bouffe faisait rage , mais personne n'osait de me lancer quoi que ce soit.Je n'y trouvai pas Cyrios alors je rebrousai chemin.Il a du être victime de la bataille..
J'arrêtai un moment au toilette.Autant laver un peu la tache avant que mon chandail soit complètement fichu.J'y trouvai Cyrios et un autre qui se débarbouillaient.Cyrios était complètment taché.Je soupirai.Les gens l'ont pris pour cible pas surprenant.
Soudain quelq'un d'autre entra dans la salle de bain.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Un premier tour terminé et déjà trois élèves sont sorti de la cafeteria pour aller se nettoyer, qu'arrivera-t-il au RP si tout le monde sort? On rajoute de l'action pour pouvoir faire les 3 prochain tours? :bounce: 


Les élèves sont hors de contrôle et ont pris la cuisine d'assaut, pas étonnant, c'est tellement plus divertissant que les cours en cette journée que les professeurs ont dédié l'ennuie! En parlant de ces derniers...Ils n'ont pas au autre choix que d'aller se réfugier dans les couloirs puisqu'ils ont été pris pour cible par tout les élèves lorsqu'ils ont voulu intervenir. Le seul à ne pas avoir battu en retraite est...le directeur de l'école! Il a décidé de prendre part à la bataille (un peu étrange).

La bataille de nourriture est devenue une véritable guerre qui se poursuit maintenant jusque dans les couloirs. Les seuls endroits sécuritaires sont les salles de bains, les classes, les placcards et la salle de réunion des professeurs (ou n'importe quoi d'autre qui a une porte). Courez! Courez pour sauver vos vies! Cachez-vous! N'importe où mais cachez-vous! Jamais de ma vie je n'ai vu une guerre de nourriture aussi intense!
avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Après quelques temps, une personne fût prise pour cible: j'entendis et je reconnus très bien cette voix. Celle du Garçon fantôme, que beaucoup de monde connait.
Il avait grondé d'arrêter ce délire sur lui avant de s'en aller: je ne le vis plus dans mon champs de vision, mais je vis un autre jeune homme emprunter le même chemin que lui, puis plus tard un autre.

Je restai au début dans mon coin en observant tant de gens s'entre-tirer des boules et des boules de cette chose infecte. Les profs ont déjà voulu essayé d'intervenir, mais tous se sont enfuis hormis le directeur qui c'était joint à eux. Certains des élèves se sont enfuis eux aussi, d'autre sont entré dans la cuisine pour en sortir avec plusieurs sacs contenant ce truc incomestible. La guerre fût déclarée et des clans se formèrent: les élèves se dispersèrent dans tout l'établissement. Je préférai partir à l'abris au lieu de rester et me faire pulvériser sans même participer.

Je franchis la porte et je remarquai que les couloirs furent vide et que des pièces ont été prises pour base. Je choisis un endroit dont je pensais sûr, et je ne me trompai pas: j'allais aux toilettes où je retrouvai 3 garçons: le Garçon fantôme et deux autres que je ne connaissais pas, mais ils devraient me connaître: je suis assez populaire dans mes bêtises. En les regardant bien un coup, ce furent ceux que je vis passer par le même endroit.
Ils étaient sûrement là pour la même chose: se laver.

"Ca a dégénéré... C'est devenu une guerre, moi j'en veux pas." dis-je en ricanant.

Je pris un coin et je m'appuyai contre le mur en visant la porte. C'est dingue, je ne fus pas d'humeur à jouer alors que je suis farceur-joueur...

"Si j'étais vous je ne sortirais pas."

J'entendis de suite des cris qui ne venaient de loin: certain avaient du se rencontrer et commencer une bataille. Je reconnus parmi ces voix celle du directeur. Je me mis à rire et je m'avançai pour me laver les cheveux.
 Contenu sponsorisé



               
      

Rp de groupe novembre 2013
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
Sauter vers:  
Outils de modération