AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Dans la forêt enneigée.
avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Un nouveau RP de groupe commence ici! Il n'y a pas d'ordre prédéfinie pour les tours il faut juste attendre et laisser la chance aux autres de participer. En gros il faut juste être raisonnable!

Voici le contexte:

«Le matin vous a réveillé. Dans votre lit, la couleur de la neige ainsi que le temps d'Hiver vous a incité à vous lever. Alors qu'à peine vous aviez touché le sol, le froid vous attrapa. En premier lieu, vous mettre au chaud. L'hiver est peut-être une belle saison mais il reste tout de même la saison la plus froide.
La matinée est donc passée. Une soudaine envie de sortir vous balader vous attrapa. Peut-être qu'en chemin alliez-vous trouver une bataille de boule de neige ? Serait-ce à ceci que vous vous attendiez ? Certes, ceci s'en fût à vous de le savoir. Vous aviez juste dû entendre quelqu'un parler d'une certaine forêt, une forêt situé non loin de la ville de laquelle personne n'a osé s'y voyager. Ou bien vous aviez juste marché jusqu'à arriver devant ce tas d'arbre. Tout ce que l'on sait, c'est que vous y êtes arrivés...
La souffle glacé, vous êtes parvenus devant cette forêt. Alors, allez-vous y pénétrer ? »


Contexte par Axel WoonMood Ord.Q.

Les participants

- Maav E. Géileis

- Axel WoonMood Ord.Q.

- Cyrios Anheru

- Yuki Mugen

- Aleydan Kanashimi Mugen

- Ameyami Henarison

- Hikori Sora

- Eyn
avatar

Masculin
Âge : 100 ans
Race : Ange déchu et moitié Chat.
Pouvoirs : Ténèbres, Eau et Foudre.
Localisation : Rêve, tout court.
Humeur : ...
Messages : 41
Date d'inscription : 09/12/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Petit matin, froid désespérant. Au moins la neige peut encourager. C'est une chose bien belle, toute blanche, qui donne envie de se rouler dedans juste comme ça, sans raison. Du moins, ceci n'étais qu'une pensée d'Axel quand il s'était réveillé. Celui-ci n'est pas vraiment du genre à aimer le froid, comme plusieurs personnes. La raison pour laquelle il n'est pas resté dans son lit, ce fût la neige. Elle l'a incité à se lever pour se couvrir afin d'aller jouer avec elle. Il n'aime pas vraiment jouer mais en temps d'Hiver, seul ou non, jouer est amusant.
Il n'a pourtant pas mangé. Sa matinée s'est passée tranquillement chez lui alors que le froid le guettait. Il fût resté à l'intérieur sans vouloir sortir. La douce chaleur de la cheminée ne suffisait pas. Que faire à rester ainsi dans une maison alors que la saison froide est là. C'est le moment de sortir observer le paysage blanc. Ce qui retenait Axel chez lui, c'est le froid. Le matin d'hiver est souvent glacial. Il est donc resté chez lui, tranquille, à se trimbaler enfourné dans un tas de vêtements...

La matinée est donc passée. Ce jeune homme a enfin décidé de sortir après avoir prit son déjeuner. Moins couvert par rapport au matin, il conclut donc qu'il ne faisait pas aussi froid qu'il y a quelques temps. Alors, muni de bottes - sans oublier les chaussettes- et d'un manteau avec une pantalon d'hivers et d'un pull en dessous de son épais tissu, toujours en noir, il franchit la porte pour rencontrer l'air frais de cette saison. Petite ballade dans les environs, entouré de neige. Quoi de plus agréable en temps d'hiver ?
C'est alors qu'il passait non loin d'un groupe de gens qui discutait. Il ne voulait pas entendre leur conversation, mais son oreille se baladait elle aussi. Il comprit donc qu'une forêt se situait non loin de sa position. Un forêt, parait-il, hantée. Ceci attira la curiosité d'Axel qui décida donc d'y jeter un coup d’œil. Il empoigna alors le pas dans la direction décrite. Il finit à destination, en face de cette forêt.

Elle était vaste, autant que les diverses questions qui trottaient dans la tête du jeune homme. "Elle est hantée ?", "Va-t-elle m'engouffrer ?"... "Vais-je m'y perdre ?"
Après plusieurs questions, il finit par entrer décidé à prendre le risque de ne plus en sortir.
Elle était pourtant belle : tous ce qui s'y trouvait niaient pourtant le fait qu'elle était hantée. Mais comme on dit, les apparences sont souvent trompeuses. Axel restait méfiant à cet entourage alors que la forêt, de sa couleur blanche, luisait sous quelques filets de lumières faibles d'hivers. Peut-être que quelques animaux seraient visibles malgré cette saison.
Axel marchait alors entre les arbres de la forêt sans savoir ce qu'il allait faire à l'intérieur. Il ne faisait que s'y engouffrer... que marcher loin devant lui...

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆


Avez-vous peur de la mort ?
 Invité
avatar



               
      
Réveil dans mon lit alors que c'est la saison de l'Hiver. Cette saison où l'on peut faire des batailles de boule de neige, des bonhommes de neige, des anges de Noël... dans la neige ! L'Hiver est juste une saison que j'adore malgré le froid. C'est surtout la neige, en fait. Cette touffe blanche qui donne envie de se jeter dedans !

Quand j'ai mis un pied hors de ma couette, j'ai directement couru devant mon armoire pour me mettre bien au chaud. C'est vrai que l'Hiver est une magnifique saison mais il ne faudrait pas oublier la température qu'il fait en ce temps. Donc, j'ai enfilé mon manteau, sur deux pulls, avec un pantalon d'hiver sur un colon et des bottes sur des chaussettes ! Sans oublier mon bonnet. Ça m'énerve d'être habillée ainsi mais à quoi bon. Si je ne veux pas tomber malade et perdre des heures à l'intérieur alors que jouer est faisable, il va bien falloir me mettre au chaud.
J'ai dévalé ensuite les escaliers de mon appartement pour prendre mon petit déjeuner dans un restaurant. Deux croissants, du lait et un jus d'orange. Parfait pour bien commencer une journée. Je ne tiens pas non plus à me sur-vitaminer mais c'est tellement bon !

Une fois ceci fait, je suis sortie prendre l'air. Marcher le long des divers bâtiments alors qu'on est en plein Hiver... c'est agréable, en fait.
J'ai été surprise par une bataille de boule de neige : des enfants qui jouaient non loin m'avait prise pour cible. Ça tombait ben : une partie de rigolade ! j'ai donc joué avec eux en me prenant, comme arme, trois boules de neige. La partie s'est faite au rythme du cache-cache, ce qui fait que j'ai cherché un endroit pour me cacher. Et voilà sur quoi je suis tombée : une jolie forêt ! C'est parfait.

J'y suis donc pénétrée, toujours munie de boules de neige que je remplaçais assez souvent car elles fondaient. Je ne sais pas d'ailleurs depuis combien de temps je suis dans cette forêt à attendre qu'on vienne pour se faire bombarder, mais une chose est sûre : j'ai faim. J'ai dû passé plus de deux heures ici sans manger.
En m'agenouillant donc au sol, je lâchai mes boules.

" J'ai faaaaaiiiim ! " dis-je alors en temps continu.
 Invité
avatar



               
      
Non, ce n'est pas le chant des oiseaux qui m'a réveillé ce matin. C'est mon rideau qui était entrouvert et le soleil qui m'a tapé dans les yeux. J'aime beaucoup quand il fait beau dehors et que le soleil brille...mais seulement une fois que je suis réveillée. Impossible de me rendormir, autant me lever et regarder comment il fait dehors.

Je me suis levée et j'ai ouvert mes rideaux en grand pour mieux voir l'hiver et ses merveilles glacées dehors. J'ai eu cette idée de construire un fort de neige en regardant les enfants de lancer des boules de neige. Ils n'ont nul part où se cacher pour éviter les boules de l'autre camp! C'est pas une vrai bataille de boule de neige ça! Un fort est ABSOLUMENT nécessaire pour une vrai guerre de neige! Les enfants aujourd'hui ne savent même pas comment faire une vrai bataille depuis que les écoles les interdisent! Mais où s'en va le monde...

C'est en pensant à la société actuelle qui interdit les batailles de boules de neiges et la construction de forts dans la cour d'école que j'ai mangé lentement mon petit déjeuner et que je me suis habillée. J'étais tellement plongée dans mes pensées que j'en avais oublié le fort et que j'ai même mis mes bottes sans chaussettes. En arrivant dehors je m'en suis rappelée mais ils étaient partis. C'était une petite déception qui a été vite oubliée.

J'ai décidé de partir à la recherche d'un endroit parfait où la neige n'a pas été piétinée pour y construire un fort. J'ai laissé mes pieds me guider longtemps à travers la petite ville de Warrenpoint. Après un moment j'avais oublié ce que je cherchais et je me suis retrouvée à l'entrée d'un petit café au centre-ville. J'ai acheté une brioche toute chaude et des beignes pour emporter et je suis retourné marcher. Je ne sais plus combien de temps j'ai marché mais j'ai eu le temps de manger ma brioche et mes beignes sont devenu froid. Il y avait de plus en plus d'arbres.

C'était tellement beau. La neige qui s'était accumulé sur les branches et qui donnait l'impression qu'elle remplaçait les feuilles des arbres dans cette forêt gelée et complètement blanche. Les quelques rayons de soleil qui filtrait à travers les branches donnaient à ce moment un aspect magique. Le plus beau c'était les bouleaux blancs. Déjà que leur écorce est blanche, avec la neige qui cache les petites branches noires ils se fondent dans le décor...jusqu'à ce que mon corps en entier décide d'entrer en collision avec une de ces beautés végétales endormies pendant que je regardais ailleurs. La magie du moment a disparue quand je suis tombée dans la neige sans comprendre ce qui venait de se passer. Le choc a été suffisant pour secouer quelques branches. J'étais recouverte de neige mais au moins les beignes avaient survécus! Vive les boites pour les beignes à emporter. C'est toujours plus pratique qu'un sac en papier ciré.

Je me suis relevée et j'ai secoué la neige de mes vêtements. J'ai regardé autour de moi et je me suis aperçue...que j'étais perdue. J'ai marché encore et encore avec ma boite de beigne. Je marchais encore quand j'ai entendu une longue plainte. " J'ai faaaaaiiiim ! " En entendant ça je me suis arrêtée tout de suite. Peut-être que cette personne connaît la sortie? Je suis allée là où mes oreilles m'ont guidés et j'ai vu quelqu'un à genoux par terre.

« Ça va? » Ça m'inquiétait un peu. Normalement quand on trouve quelqu'un à genoux parterre, c'est souvent parce que cette personne va mal. Qu'est-ce que je peux faire pour l'aider alors que je suis perdue? Je n'ai qu'une boite de beigne!
 Contenu sponsorisé



               
      

Dans la forêt enneigée.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
Sauter vers:  
Outils de modération