AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Aux portes du cimetière... [Maav E. Géileis, Cyrios Anheru]
 Invité
avatar



               
      
Aujourd'hui est une journée différente des autres. C'est une journée qui donne envie d'aller se rouler dans les couvertures bien au chaud et de n'en sortir que dans une semaine. J'étais fatiguée, la température était déprimante et, en plus, j'avais des devoirs à faire. On était jeudi au moins...demain c'est la dernière journée! Penser au fait que le week-end arrive m'a redonné un peu d'énergie et m'a permis de regarder un peu autour de moi et mes yeux se sont arrêté sur une petite ruelle.

Si je me souviens bien...il y a un raccourci par là.

J'avais tellement hâte d'arriver chez moi! J'ai marché vite et je me suis dépêchée d'y aller. Il y avait une vieille poubelle qui avait l'air d'avoir été oubliée là depuis des lustres. Je marchais quand même rapidement et la ruelle était étroite. J'ai pu l'éviter de justesse mais j'ai trébuché sur un truc mou qui a fait "MEOW!" et je suis presque tombée. J'ai regardé sur quoi j'avais accroché mon pied... c'était le chat de ma voisine! Il n'avait pas l'air particulièrement heureux de me voir. Normalement il est affectueux mais aujourd'hui est une exception...parce que je lui ai marché dessus.

J'ai voulu le prendre pour le rapporter à ma voisine en rentrant chez moi mais quand je me suis approchée il est parti en courant. Je l'ai suivi le plus vite que j'ai pu (c'est rapide un chat!) et on a traversé la ruelle, tourné à gauche, traversé une rue tranquille et j'ai fini par le perdre dans un parc. Je l'ai cherché un peu dans le parc sans même trouver une seule trace qui pourrait prouver qu'il est passé par là. Épuisée d'avoir couru et tourné en rond je me suis assise sur un banc de pierre. Je suis restée là un bon moment à contempler le ciel en reprenant mon souffle. J'ai regardé autour de moi et je n'ai vu personne.

Ce n'est pas le warrenpoint park?

Le parc dans lequel je me trouvais était différent. Je me suis levée pour regarder un peu plus les alentours. En traversant le parc je me suis retrouvée devant deux grandes portes en fer forgé. Je n'avais aucune idée de ce que c'était. J'avais envie de visiter puisque les portes étaient ouvertes mais j'ai décidé de lire l'inscription sur la clôture. Il était écrit en grosses lettre gravé sur une plaque " St. Peter's Cemetery " . En lisant l'inscription, j'ai eu la chair de poule. J'ai figé devant les deux grandes portes ouvertes. Je n'ai pas pu m'empêcher de réfléchir à vois haute.

« J'ai failli y entrer... Heureusement que je n'y suis pas allée, on m'a dit qu'il est hanté! »
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Une autre journée finie sous la méfiance de mon entourage. Rien n’a changé : ils ont gardé leurs distances comme avant. N’importe où j’irai, je ne pense pas que ce genre de chose changera. J’effraie les gens à cause de mon apparence de cadavre vivant. De mort-vivant, en fait. Des fois je me demande comment ça se fait que je ressemble à ça. C’est un cas plutôt étrange d’avoir la peau aussi blanche comme les yeux aussi noirs… que les cheveux aussi longs que noirs aussi, pour un garçon. Si quelqu’un pouvait m’expliquer, ce serait sans refus. Pour l’instant j’ai juste hâte d’arriver dans mon domicile. Je croise assez souvent le regard soit écœuré soit effrayé de gens. Je me sens plutôt mal à traîner dans les rues alors que c’est le moment où le monde sort de son travail et des écoles… comme je viens de sortir de la mienne. Dans les rêves je me sens plutôt mieux, car j’ai l’impression d’être normal là-bas. Axel et sa peau blanche comme la mienne, et ses cheveux noirs de même et qui pourtant a des yeux rouges. S’il était dans ce monde, il serait traité comme moi. Les habitants de chaque monde sont bien différents. Je ne regrette pas d’être né humain dans celui-ci. Surtout que Daskarina m’a expliqué que je suis rêveur et que j’ai soit-disons ma place dans les deux parties.
Pourtant, avec l’habitude, je m’y suis fait à être évité des autres. C’est là où Arnaud ronchonne souvent sur mon comportement compliqué, d’être aussi muet et froid envers ceux que je ne connais pas et pourtant si chaleureux envers ce que j’aime. J’y peux quoi, moi ? Une habitude peut tout changer. Je n’en suis pas malheureux. Bref… Assez parlé de ça.

J’ai passé quelques minutes à marcher, le regard vide, dans la direction de chez moi. J’ai tourné plusieurs fois sur plusieurs routes pour la simple raison que j’emprunte celles qui sont peu fréquentées. Sauf que j’ai essayé de changer de chemin en empruntant une route dont j’ai quelques souvenirs. Il me semble l’avoir déjà prise dans les rêves. Ca m’est plutôt flou, alors y jeter un coup d’œil ne fera que m’aider.
Voilà commet je suis arrivé devant ce cimetière. Tout m’est revenu, comme cette rencontre avec Aslinn. On était avec Daskarina et la licorne auprès de la tombe où repose le corps de cette fille. Elle est morte, mais elle a pourtant l’air heureuse et enthousiaste ce qui est bien.

En passant par-là, j’ai revu Maav. Elle se tenait en face de la porte du cimetière en formulant ses pensées à voix hautes, comme elle le faisait plutôt plusieurs fois -maintenant que j’y pense- à notre première rencontre. Ce cimetière est, donc à ce qu’il paraît, hanté ? Il faudrait que je demande à Aleydan si je le vois par un hasard si ce ne sont pas des gens comme lui qui traînent de ce coin. Pour lui demander ça, je serai plus à l’aise dans le rêve : il me signale sa présence en agitant un truc en verre et encore faut-il que je semble parler au vent. Bref, Maav avait formulé qu’il paraît que ce cimetière est hanté.
Je me suis juste arrêté à côté d’elle en regardant ce qui se trouvait dans le cimetière. C’est en tombant sur la pierre tombale d’Aslinn que je restai muet juste quelques instants, avec un sourire aux lèvres. En voyant cette pierre je me suis rappelé de cette journée passez avec les filles… mh… mon amie la licorne est un mâle ou une femelle ? Voilà une question intéressante.
Si seulement Arnaud était enterré dans les environs. J’aurais pensé à emmener des fleurs à chaque fois que je rentrerai de l’école. Bien que ce soit dommage, il y a au moins celle d’Aslinn. Je me demande si en y posant des fleurs elles se verraient dans le rêve de même.

« Bonsoir Maav. Tu vas bien depuis ? »

J’ai fini par me tourner vers elle en affichant un sourire plutôt rare sur mon visage. J’ai fini par mettre de côté cette journée habituelle et de me concentrer sur le moment présent.
Je me demande si elle a pu récupérer ses bottes la dernière fois. Je devrais penser à le lui demander.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Invité
avatar



               
      
J'essayais de me souvenir de l'histoire que mes amies m'avaient racontéà propos des supposés esprits maléfiques qui hantaient le cimetière. J'ai entendu des bruits de pas près de moi mais je n'y ai pas prêté attention en croyant que c'était le chat qui était revenu. Je ne m'attendais pas dutout à ce que quelqu'un me parle. Quand j'ai entendu la voix de cette personne j'ai eu un sursaut et j'ai regardé dans la direction d'où le son venait. C'était Cyrios, il me demandait comment j'allais.

« Bonsoir. Tu m'as fait un peu peur mais sinon ça va. »

J'étais contente de voir quelqu'un que je connais. Au moins je n'étais pas toute seule devant un cimetière (qui est tout sauf rassurant) alors que le soleil allait bientôt se coucher. J'y ai jetté un petit coup d'oeil avant de regarder Cyrios et de lui faire un sourir en guise de bonjour.

« Toi, ça va? »

J'ai apperçu quelque bouger chose du coin de l'oeil. J'ai décidé de ne pas y prêter attention mais quand ça a passé une deuxième fois j'ai regardé et j'ai vu...le chat! Le chat de la voisine est dans le cimetière! Il est parti et a tourné à droite sur le petit chemin, je me suis lancée à sa poursuite pour ne pas le perdre encore une fois. Je me suis arrêté où il était avant de partir et j'ai regardé à droite mis je ne le voyais pas. Je l'avais encore perdu mais au moins je savais où il était.
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Je pense que je lui ai fait peur pour le coup. Il est vrai que devant un tel cimetière on ne s’attend pas avoir de la visite.
Elle confirma que je lui ai fait peur avant de continuer à parler. Je ne me suis pas trompé sur le fait que je sois arrivé sans être senti. J’ai peut-être aussi l’habitude des créatures du rêve. Hormis Arnaud et la mi- chatte, ils m’avaient tous vu venir à ce que je sache. Il ne faut pas oublier qu’ici ils sont tous soient humains, soient animaux soient plantes. Il y a peut-être des exceptions quand des habitants du rêve viennent ici comme Daskarina ou Aleydan.
Maav s’est retournée vers en un sourire après avoir jeté un petit coup d’œil vers le cimetière. Elle aussi demandait de ma santé. Je me suis tourné vers la pierre tombale d’Aslinn en voulant lui répondre sauf qu’elle a détalé en quelques instants à la poursuite… d’un chat. J’ai bien cru apercevoir un chat en effet. J’ai couru de suite pour la rejoindre.

« Oui, je vais bien. »

Je regardais là où elle semblait fixer quelque chose. Il n’y avait pourtant rien. C’est le chat qu’elle cherche ? D’ailleurs, je ne sais pas comment elle a pu arriver dans un tel endroit. Il change bien du parc pluvieux. Ici c’est plutôt lugubre et froid.

« Mh… Tu essaies d’attraper le chat ? »

Je me suis avancé sur quelques pas voulant regarder où est-ce qu’il était, ce chat. Je veux bien l’aider si elle tient à l’attraper. Je n’ai pas tant de chose à faire à la maison, je pense que j’aurai le temps de tout finir après être rentré.
SI l’on revient sur cette histoire de cimetière hanté, je crois que j’ai entendu quelque chose. C’était un miaulement suivi d’un hululement. Le chat s’est fait un ami hibou ? Ou n’était-ce que mon imagination… ?

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Invité
avatar



               
      
Cyrios m'a rejoint et m'a dit qu'il allait bien. Je ne sais jamais s'il va bien où s'il est malade, il est toujours pâle. Aujourd'hui il va bien, comme la dernière fois.

« Mh… Tu essaies d’attraper le chat ? »

Oui! C'est le chat de ma voisine. Je lui accidentellement marché dessu plus tôt et on dirait qu'il m'en veut. J'ai voulu le prendre et le rapporter mais il s'est sauvé et je viens de le voir. Je ne veux pas le laisser ici, c'est loin de chez lui. Peut-être qu'il est perdu... »

J'ai marqué une courte pause et j'ai entendu un drôle de bruit. C'est difficile à décrire, peut-être que c'était seulement le vent. C'était quand même un peu effrayant. L'endroit est tout sauf rassurant. Je n'ai pas dutout envie de rester toute seule ici!

« Euh... Veux tu m'aider à le retrouver? J'ai comme l'impression qu'il me boude. Je serais sûrement gâchée moi aussi si on me marchait dessus. Peut-être qu'il te laisserait l'approcher puisque tu ne lui a rien fait. Il n'a pas peur des inconnus. »

J'ai raconté n'importe quoi. J'étais trop gênée pour dire que j'avais peur et que je ne voulais pas rester toute seule sans un cimetière apparement hanté pour chercher un chat. Et le bruit que j'avais entendu m'avait glacé le sang dans les veines! Je suis peut-être de nature qurieuse mais je préfère rester loin de trucs de l'au-delà.

Le vent a encore soufflé mais cette fois le bruit ne s'est pas fait entendre. Si ce n'était pas le vent qui avait fait ça plus tôt, c'était quoi? Voilà, l'imagination arrive. Ma meilleure amie quand je m'ennuie mais aussi ma pire ennemi dans des moments comme ça. Ce n'est pas ce qui est dans le cimetière qui est épeurant, c'est surtout ce j'imagine qu'il s'y trouve qui me fait peur. J'ai essayé de penser à autres choses mais je n'y arrive pas, il me faut me concentrer sur quelque chose mais tout ici est relié à la mort. J'allais devoir attendre que mon imagination cesse de rouler.

Un nouveau bruit s'est fait entendre mais le vent était tombé.

Croisons les doigts pour que ce soit le chat...
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
A la poursuite du chat de sa voisine est-elle apparemment. Elle me l'avait dit en ajoutant qu'elle lui avait marché dessus et qu'il semble perdu. Moi, j'en suis amusé. Emmenée ici par un chat en essayant de l'attraper. Mais bon...
Elle m'a demandé de l'aide en pensant qu'il lui boudait. Je veux bien, mais vu mon apparence je me demande s'il va me sauter dessus. Elle a peut-être bien dit qu'il n'a pas peur des inconnus mais on ne sait jamais. Pour tenter le coup, je lui ai répondu d'un signe de la tête avant d'avancer vers ce qui doit être un bruit de brindille qui se fait casser... Euh... En fait, ce n'est pas rassurant comme bruit. Assez souvent, c'est ce que l'on entend dans un film d'horreur. Et ce bruit vient de ma droite maintenant que je suis à quelques pas de Maav.

J'y ai jeté un coup d’œil : rien. Pas l'ombre d'une boule de poil dans les parages. C'est inquiétant... où est le chat à présent ? Si j'étais dans le monde du rêve, je saurais déjà que ce serait encore une créature étrange qui se serait cachée là. Mais je suis en face de la réalité et dans tout cela il y a un truc qui cloche. D'où est venu ce bruit étrange ? J'ai l'impression d'être dans un film qui fait peur.

Je me suis tourné vers Maav pour lui dire d'un signe qu'il n'y avait rien ni personne avant d’emboîter le pas vers elle. Et par hasard, un miaulement ! Oui, c'est bien un miaulement ! Puis, en me tournant j'ai vu le chat qui arrivait vers moi en trottant. J'ai donc pu le prendre et le caresser doucement la tête. Mais à peine ai-je enlevé ma main qu'il s'est tourné avant de sortir ses griffes et de grimper sur mes cheveux. Il s'est mit à feuler aussi. Moi, je préfère reculer. Que ce passe-t-il ici ?

« Un cimetière hanté ? Je dois rêver… »

Je suis arrivé près de Maav. Je la regarde de suite, prenant le chat sur ma tête afin de le mettre contre moi.

« On va plus loin où tu veux partir ? »

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Invité
avatar



               
      
« Je crois qu'on serait mieux de partir. Le chat a l'air d'avoir peur de quelque chose et il pourrait se sauver encore. » Et je déteste ce cimetière.

J'ai regardé le chat et me suis dit que ce serait mieux si je n'esseyait pas de le prendre, peut-être qu'il m'en veut encore. C'est sur que je serais encore fâchée si je m'étais fait marcher dessu... J'étais quand même curieuse de savoir ce qui avait effrayé le chat à ce point. Peut-être aussi qu'il serait mieux de ne pas savoir...

J'ai marché avec Cyrios en direction l'entrée du cimetière et j'ai regardé derrière moi par dessu mon épaule. Je n'ai rien vu mais j'étais convaincue qu'il y avait quelqu'un. J'étais presque certaine d'avoir entendu quelqu'un chuchotter... Mais je ne sais pas si je l'ai réellement entendu ou si je l'ai seulement imaginé. L'imagination peut devenir notre pire ennemi quand on a peur. Pour faire disparaitre la peur il suffit de me tourner vers l'avant...et me dépêcher à sortir d'ici!

Je suis allée derrière Cyrios et j'ai commencé à le pousser un peu dans le dos pour qu'il marche plus vite. L'entrée n'était plus bien loin. J'étais tellement pressée de sortir du cimetière que j'avançait toujours un peu plus vite et j'ai fini par courir. C'est quand on est arrivé dans le parc que je me suis apperçue que je le poussais encore.

« Désolé. J'avais hâte de sortir de là. » Je me sens cent fois mieux! Même si je sais que c'est seulement des histoires qu'on raconte ça fait quand même peur.

J'ai regardé en direction du cimetière juste pour être certaine qu'on était assez loin... J'ai senti mon sang se glacer dans mes veines et je crois que mon coeur a manqué un battement. J'ai voulu m'en aller. J'ai voulu me tourner et courir le plus loin possible mais j'en était incapable. Le vent s'est levé. Il y avait une femme en robe grise au bout du chemin. Le vent soufflait mais ni ses cheveux ni sa robe ne bougeaient. J'ai cligné des yeux et elle n'était plus là. J'étais enfin capable de bouger, comme si le temps qui s'était arrêté avait repris son cours normal. Peut-être que ce n'était pas juste une histoire...
avatar

Masculin
Âge : 16 ans
Race : Humain
Pouvoirs : Aucuns.
Localisation : Warrenpoint : Well Rd. 17
Humeur : Eh ?
Messages : 153
Date d'inscription : 04/08/2013

Rêveur


Voir le profil de l'utilisateur               
      
En me formulant sa réponse, à peine a-t-elle finit de me dire qu'on y va, et nous sommes partis. Je ne sais pourquoi mais j'ai gardé le chat dans mes bras en marchant, regardant Maav à mes côtés alors qu'elle jetait des regards derrière elle. Elle devait avoir peur. Dans un endroit comme celui-ci, aurais-je pu lui dire, c'est tout-à-fait normal de se sentir mal-aisé. Mais j'ai tenu ma langue par crainte d'avoir tort. Je me suis contenté de caresser la tête du chat qui semblait s’agripper à ma veste. Il fallait bien que je trouve un moyen de le calmer : le pauvre animale avait encore le cœur battant rapidement. Il était même tout frusqué et pensait même à regarder autour de lui. J'espère qu'Aleydan n'est pas là. Et encore j'espère qu'il n'y a pas de ses semblables quelque part ici. Ce n'est pas que je ne les aime pas, c'est qu'ils font peur au gens. Enfin, ils leur feraient peur s'ils étaient là. Moi ça va, puisque depuis que je vadrouille dans les rêves j'ai déjà vu pire comme ce géant...

J'ai soudainement senti des mains se poster sur mon dos  en constatant que la jeune femme plus tôt à mes côtés n'y était plus. Elles m'incitaient à accélérer jusqu'à la sortie, et plus on avançait et plus on gagnait de la vitesse. Je pense que c'est Maav, puisqu'en jetant un coup d’œil derrière j'ai pu voir le bout de sa longue chevelure qui bougeait au fur-et-à-mesure que l'on fasse des pas.
On a fini par dépassé la sortie avant qu'elle n'arrête. Je me suis tourné vers elle et à voir sa tête elle avait vraiment peur au fin de compte. Elle s'est tout de même excusée, m'indiquant aussi qu'elle avait hâte de sortir d'ici ce que j'ai remarqué dans sa façon prompte de marcher vers l'issue du cimetière.

"Ne t'en fais pas, ce n'est rien."

"Même si heureusement j'ai pensé à regarder qui c'était... j'aurais pu me défendre sans savoir que c'était elle." J'aurais donc pu lui faire mal. Un soupire sortit doucement de ma bouche. Soulagement, en fait. Soulagement du fait que j'ai pensé à vérifier qui c'était.

Pendant qu'elle semblait regarder vers le cimetière, j'ai vu que le chat s'est calmé. Il ronronnait cette fois en fermant les yeux d'un air paisible et posé. Je l'ai bien placé contre ma veste afin que je puisse le tenir d'une main d'abord afin d'ajuster mon écharpe.
Le soleil laissait plus que ses rayons traverser le ciel : la lune ne tardera pas à se lever et l'air frai de la nuit aussi. J'ai donc ressaisit le chat de mes deux bras, regardant Maav. Si je lui propose de s'éloigner totalement d'ici, peut-être qu'elle se sentirait mieux. Puis, j'ai tout mon temps.

"Il serait temps de le ramener dans sa maison, non ? Je t'accompagne si tu veux."

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Contenu sponsorisé



               
      

Aux portes du cimetière... [Maav E. Géileis, Cyrios Anheru]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
Sauter vers:  
Outils de modération