AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Zombi Attack [ Axel - Pv. Eyn, Aslinn et Skye ]
avatar

Masculin
Âge : 100 ans
Race : Ange déchu et moitié Chat.
Pouvoirs : Ténèbres, Eau et Foudre.
Localisation : Rêve, tout court.
Humeur : ...
Messages : 41
Date d'inscription : 09/12/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Te souviens-tu de ce jour aussi étrange qu’il a paru être ? Tu étais en compagnie de Skye et ensemble vous traversiez le ciel en battant de vos ailes. Le temps était gris mais la température fût supportable. Vous survoliez les Mauvais rêves, toi pensant au début que ce ne serait qu’une partie à traverser. Malgré ta hâte de parvenir à la fin de ces lieux, tu t’arrêtas quand même à un moment donné…

Axel volait dans le silence accompagné de Skye, un ange qu’il a rencontré plus tôt. Elle voulait venir avec lui sans que le bonhomme ne sache pourquoi. De toute façon, sa compagnie ne le déplaisait point. Elle allait juste devoir s’habituer à le voir perdre contrôle des Ténèbres qu’il est. Cette si grande puissance qu’il abrite est parfois bien difficile à retenir. Sa mi- conscience peut survenir n’importe quand et un jour il pourrait se blesser à cause. S’il est en plein vol ou un truc du genre, il pourrait tomber en pic vers quelque part sans qu’il ne le sache.
Pour l’instant, le vieil être de lumière était toujours conscient. Sa prunelle rouge transperçait les environs qui se trouvaient en bas. Jusqu’au moment où il sentit quelque chose. Une présence insupportable. Celle d’un cauchemar. Skye avait dû remarquer cette intrusion, du moins pas vraiment dans cette partie du rêve. Le bonhomme regarda quand même celle qui l’accompagnait. Il la regarda de sa seule pupille rouge qui semblait lui dire qu’il fallait y jeter un œil-bien que notre ami en ait déjà qu’un. De suite, il descendit rapidement vers le sol les ails le long de son dos. Il les redéploya à quelques mètres du sol afin de se poser tranquillement. Il était en fait atterrit non loin d’une humaine qui se promenait dans le coin. Ce n’était guère prudent de sa part surtout en la présence d’un cauchemar qu'il avait déjà vu.

Le vieil homme finit par repérer le cauchemar et ce fût bien celui qu'il avait vu la fois où il avait sauvé Cyrios. Il se posta non loin de lui, s’assurant que Skye l’avait bien suivi. Fixant son ennemi, Axel restait muet attendant la moindre réaction de ce dernier…
Les alentours se trouvaient d'un ton froid alors que la brume montait aux abords. Le bonhomme commençait à entendre des bruits étranges de grognements. Ainsi, à peine fût-il non loin du cauchemar, il se retourna en sursaut tout en sortant ses oreilles de ses cheveux. Des zombis s'avançaient de leur démarche étrange. Leurs yeux blancs sans iris, la mousse à leur bouche. Leur peau bleu pâle et les membres détraqués. Les vêtements salis et déchirés. Les mains pendouillant avec leurs longs ongles. Certains n'avaient même plus leur tête.
Il reculait de quelques pas avant de courir à grande vitesse vers l'humaine afin de sauter sur un zombi qui l'approchait. Il lui feula dessus, se trouvant entièrement sur sa proie dans une posture de félin. Puis, il descendit rapidement en esquivant un coup avant de prendre l'inhumain et de le projeter sur un arbre.

« Skye ! cria-t-il à l’ange. Essaies de t’occuper du cauchemar ! Je vais assurer tes arrières et éloigner ces machins bleuâtres d’ici ! Si tu as besoin d’aide n’hésites pas ! »

D’un côté, Axel ne tenait pas à ce qu’elle reste ici si elle ne voulait pas mais il pensait qu’elle voulait bien l’aider. Mais si elle décidait de partir –ce qui n’est pas probable-, le bonhomme ne quittera ces lieux que si ce cauchemar soit exterminé et cette humaine à l’abris.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆


Avez-vous peur de la mort ?
avatar

Féminin
Âge : En âge angélique ; 18 ans
Race : Être de lumière - Ange
Pouvoirs : Maîtrise du feu & du vent
Localisation : Rêve
Humeur : asdfghjkl;`<
Messages : 28
Date d'inscription : 30/11/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Ça faisait déjà un bon moment que moi et Axel parcourait le Ciel. Je commençais à me sentir un peu faible, mais je ne laissai rien paraître par orgueil. Je suis habitué à cacher mes faiblesses. Au palais, c'était obligatoire. J'avais profité du silence pour réfléchir.
Je n'ai pas réussi à me débarrasser de toute ma colère envers ma mère, mais je n'en veux plus à Daskarina. Je me suis senti vraiment coupable après l'avoir agressé inutilement. Elle qui est restée si calme. Comment peut-on avoir vécu des choses aussi horrible et être aussi détendu. Le seul moment où elle est devenu en colère c'est quand elle a traité Axel de lâche et qu'elle a insulté les anges.

Ça m'avait rappelé son histoire. D'une certaine façon elle ressemble à mienne. Nous deux enfermés. Elle pour sa sécurité et moi pour l'honneur de ma famille. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi nos parents ont eu des enfants si c'est pour nous traité ainsi.
Soudain une sensation désagréable me parcourut le dos. Je regardai vers le bas. Nous volons au-dessus d'un terrain triste en végétation. Le sol était sec et craquelé et une odeur de mort régnait dans l'air. Je vis Axel atterrir subitement. Je m'arrêtai et allai me poser près de lui. Non loin de là, il y avait une créature munie d'une queue de scorpion. Un cauchemar. Je jetai un regard inquiet à Axel. Où étions-nous ? Je remarquai aussi une humaine tout près de nous. Elle semblait perdue. Mais quelle idiote! Qu'est qu'elle fait dans un endroit pareil .
J'entendis des grognements sinistres dans mon dos et je me retournai lentement. Je passai proche de m'évanouir. Un ordre de Zombie marchait droit vers nous. Leur démarche était beaucoup trop rapide pour une créature morte. Leurs peaux se décomposaient à même leur corps et leurs oeil blanc rentré dans leur orbite nous dévorait des yeux. Moi en particulier. J'avais déjà entendu parler de ces êtres. Selon les livres d'histoire du Palais, ils auraient tous été exterminé il y a des centaines d'années. Dans ce temps-là, les zombies avaient envahi une trop grande partie du rêve et les anciens membrent du conseil avaient pris pour décision des extéminés jusqu'au dernier. C'est contre les règles du monde du rêve d'exterminer une espèce complète  , mais il n'avait eu guère autre choix. Faut croire que certain cauchemar en a caché quelques-uns pour pouvoir les utiliser à leur fin.
Je vis Axel courir dans mon champ de vision et sauter sur un zombie qui s'approchait dangereusement de la fille. Je reculai en paniquant.

« Skye ! Essaies de t’occuper du cauchemar ! Je vais assurer tes arrières et éloigner ces machins bleuâtres d’ici ! Si tu as besoin d’aide n’hésites pas ! »

Je repris mon sang-froid et acquisai d'un signe de tête. Je fis brûler quelques zombies qui m'encerclaient avant de courir en direction du cauchemar. Je pris le poignet de la fille au passage pour la tirer loin de là avec moi. Je lâchai ma poigne que lorsque nous fûmes loin des zombies. Axel est fort il devrait être capable de s'en sortir. Je me tournai vers l'humaine et la fixai droit dans les yeux.

«Ne bouges pas d'ici et cris si on t'attaque» , lui dis-je rapidement.

Je fis monter des flammes aux sols derrière son dos pour une éventuelle attaque surprise. Je fis ensuite quelques pas vers le cauchemar. Il avait l'air d'un humain normal appart sa queue de scorpion qui me donnait froid dans le dos. J'aimai pas la manière dont il me regardait. Je serrai mes poings. Ces derniers étaient en feu.

Enfin mon premier vrai combat.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Je n'ai pas la moindre idée de comment je suis arrivée ici. Tout ce que je me souviens c'est que je marchais tranquillement, perdue dans mes pensées, quand j'ai remarqué que j'étais dans la zone des cauchemars...encore! Je ne savais pas par où aller pour en sortir. Toute une zone c'est très grand!

J'ai marché longtemps en essayant de trouver un chemin qui m'en ferait sortir. Je me suis retrouvée dans un endroit assez étrange. On aurait dit la ville de Warrenpoint mais tout était ravagé par les intempéries, la terre semblait être en agonie et tout était désert. Il n'y avait pas âme qui vive et même le ciel était terrifiant à regarder. On aurait dit un décor de film d'horreur qui a un scénario de fin du monde. J'avais désespérément besoin de sortir d'ici le plus rapidement possible. Je me suis mise à courir. J'ai couru dans la même direction très longtemps, ce ui n'a pas donné grand choses. Warrenpoint est bien une petite ville mais on ne traverse pas une ville en quelques minutes... J'ai couru jusqu'à en être épuisée. J'ai aperçu quelqu'un au loin et je n'étais pas certaine s'il s'agissait d'un humain, d'une créature du rêve ou d'un cauchemar.

Je me suis cachée et je l'ai observé. J'ai cru le reconnaître mais j'étais quand même loin alors je me suis approchée en longeant le mur d'une maison. Cette personne avait quelque chose de particulier. Je me suis approchée encore par curiosité et j'ai pu voir sa queue de scorpion.

Je le connais! Il va peut-être pouvoir m'aider à sortir...

Je me suis approchée encore et je n'ai pas eu le temps de lui adresser la parole qu'un drôle de bruit s'est fait entendre. Je cherchais à identifier le bruit, sachant qu'il représentait un danger mais je n'y arrivait pas. Soudainement un ange aux ailes noir comme la nuit s'est pausé. Je me demandait ce qu'il était quand une autre ange s'est pausé. Celle-ci ressemblait plus à l'idée que j'avais des anges. Les bruits se sont fait plus fort. Ce qui faisait ces bruits approchait.

J'ai vu des gens. Des gens arrivaient de partout. Ce qui était plus tôt incompréhensible puisqu'il n'y avait personne quand j'ai traversé une partie de la ville en courant... Ils avançaient lentement. Certains se traînaient et d'autres boitaient ou claudiquaient. Plusieurs avaient des membres manquant et certains n'avaient plus leur tête. Si des gens se déplaçaient en étant mort et en décomposition...c'est clairement des mort-vivant!

Comment j'ai fait pour ne pas les voir en venant ici!? Je ne me suis même pas fait attaquer et pourtant j'ai fait beaucoup de bruit en courant!

Avant même que je m'en rende compte une de ses créatures de film d'horreur est venu très près de moi et avait l'air de me trouver appétissante... Quand je me suis apperçue que la chose était aussi près de moi, j'ai voulu m'en éloigner mais je ne savais pas par où aller, il y en avait partout! Je ne savais pas quoi faire. J'étais paniquée. J'ai regardé en direction du cauchemar en espérant qu'il fasse quelque chose. Je ne sais pas à quoi je m'attendais, il allait certainement chercher à sauver sa peau avant la mienne.

Soudainement l'ange aux ailes noires et venu me débarrasser de cette chose qui allait me sauter dessus d'un instant à l'autre. Il l'a envoyer s'écraser contre un arbre. Il a dit quelque chose, je ne suis pas certaine d'avoir compris. Ça a commencé à sentir la viande brûlée et quelqu'un m'a agrippé au poignet. Je ne savais pas ce qui se passait. On m'a entraîné de force plus loin et j'ai regardé à qui appartenait la main qui m'entourait le poignet. C'était l'ange aux ailes blanches. Au moins j'étais en sécurité...pour le moment. Elle m'avait dit quelque chose mais je n'avait pas très bien entendu. Tout ce que je compris c'est "crie" j'en ai donc conclu qu'elle me disait de crier s'il y avait un problème.

Les flammes sont montées derrière moi et elle est parti. Ses poings étaient en feux. Maintenant je comprend pourquoi ça sentait le brûlé... L'ange aux ailes noires se battait contre les créatures et l'ange aux ailes blanches se dirigeaient vers le cauchemar. À la manière dont il la regardait, il était clair qu'il allait y avoir une bataille. Je crois que c'est précisément pour cette raison qu'elle avait avancé dans sa direction avec les poing enflammés...

Je ne veux pas qu'il soit blessé, il m'a sauvé la vie! Il m'a aussi aidé à retrouver mon chemin une fois quand je m'étais perdue. Je ne sais pas quoi faire. Je ne peux probablement rien faire contre une ange qui contrôle le feu alors que nous sommes entourés de zombi... Ah oui, je peux peut-être faire une chose! Une chose que je fais bien en situation de danger... Courir!

J'ai couru aussi vite que j'ai pu et j'ai fini par aller me planter entre l'ange et le cauchemar. J'ai pris l'air le plus menaçant que je pouvais et j'ai regardé l'ange droit dans les yeux. J'ai voulu me faire intimidante sans savoir si j'étais convaincante. J'ai une dette envers ce cauchemar et c'est le moment parfait pour la payer.

« Je sais ce qu'est la mort, je suis déjà morte une fois. Je ne sais pas pourquoi il l'a fait mais ce cauchemar m'a empêché de mourir une seconde fois. Je lui rend ce que je lui dois. Je ne crois pas pouvoir résister bien longtemps si je dois me battre contre toi mais au moins j'aurai essayé et ma dette sera effacée. »

J'attendais la suite en faisant mes prières. Si ce n'est pas un être de lumière et qu'elle est simplement entrain de chasser des cauchemars il est probable qu'elle m'élimine puisque je suis dans son chemin. Si je suis chanceuse et qu'il s'agit d'un être de lumière je pourrai rester en vie si les zombi ne me dévorent pas... Ça, c'était stupide. J'aurais aussi pu faire semblant d'être attaquer pour l'attirer vers moi pour qu'elle le laisse tranquille.
avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Fatigue, perte, etc… Voilà bien des jours que j’ai cessé de faire du mal et je ne sais pourquoi. Mes pensées se mélangent et je ne sais pas que faire. Les autres cauchemars l’ont bien remarqué. Ils ont essayé de me mettre sur les nerfs bien plus d’une fois. Pourquoi ? Pourquoi n’ai-je pas réagis ? Je me suis laissé faire en les ignorant tout simplement. Aussi simple que ça a paru l’être. Je les écoutais sans le faire. Compliqué.
Et cette fois, ça a mal commencé. Je n’ai pas quitté la zone des cauchemars depuis. Même pas une seule fois. J’ai abandonné les recherches de ce rêveur et puisque je n’ai plus rien à faire, mieux vaut ne même pas sortir. D’ailleurs j’ai entendu dire que les êtres de lumière ont augmenté en nombre. Je risque gros en partant de ces zones. Enfin, logiquement, c’est en restant ici que je risque gros. Pourtant, je ne sais pourquoi, je m’en fiche pas mal. Les cauchemars sont le mal. Et que suis-je moi ? Avec les pensées que j’ai en ce moment, je doute fort que ce soit le cas. D’ailleurs, comment je suis arrivé là moi ? J’ai dû être absorbé par mes pensées sans même me rendre compte du chemin que j’ai pris. C’est un coin beaucoup aimé des cauchemars. Un coin froid invoquant la fin du monde.
Mais c’est bête. Je suis resté là, immobile à rien faire, alors que deux êtres de lumière se sont posés au sol en ayant sans doute détecté ma présence. Puis les zombis ont fait leur apparition, marchant de part et d’autre de cette zone du rêve. Les deux anges, un déchu et l’autre « normal » semblaient un peu étonné de cette venue soudaine de mort-vivants. Mais quand cet ange noir a sauté sur un zombi s’approchant d’une fille, je me suis rendu compte que c’est elle qui est bien là. Elle a l’air d’être douée pour atterrir dans les endroits qu’il ne faut pas. Heureusement pour elle que cet ange lui a sauvé la vie. D’ailleurs, il a crié à son allié de s’occuper de moi. Du moins, je suis bien le seul cauchemar à être dans les parages.
Celle à qui il s’adressait a fait brûler certains zombis avant de prendre l’humaine et de s’en aller. J’ai préféré me défendre face à ces morts-vivants tout en surveillant la tactique de combat du déchu. Il a l’air bien dangereux. Et l’autre ange s’est vite ramenée pour s’occuper de mon compte. Quand je l’ai vu arriver, j’ai tout arrêté en attendant qu’elle arrive.

« Non ! » L’humaine revint en courant avant de se poster entre l’ange et moi. Elle voulait apparemment me protéger d’après les paroles qu’elle avait prononcées. Sauf qu’elle venait de s’exposer à quelque chose : au danger.
Je serrai les dents avant de baisser mon regard.

« Retourne à l’abris, toi… Je ne sais pas pourquoi, je ne supporterais pas si qui-que-ce-soit vint à mourir. Et surtout pas toi, à qui j’ai sauvé la vie d’ailleurs. Puis, je suis un cauchemar. Je comprend que tu veuilles me protéger mes les espèces d ma sorte sont à exterminer. »
avatar

Masculin
Âge : 100 ans
Race : Ange déchu et moitié Chat.
Pouvoirs : Ténèbres, Eau et Foudre.
Localisation : Rêve, tout court.
Humeur : ...
Messages : 41
Date d'inscription : 09/12/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Axel, que contais-tu faire ? Pendant que tu te battais afin d'éloigner les êtres étranges, l'ange avait emmené l'humaine au loin avant de revenir. Pourtant, le cauchemar ne semblait pas vouloir se défendre. Situation étrange, non ? Quelle surprise fût cette action de la jeune fille sans ailes qui couraient vers les deux autres. Elle semblait bien déterminée à faire quelque chose qu'elle aurait bien pu regretter...

Axel se battait contre des zombis en masse qui arrivaient de part et d'autre de cette zone du rêve. En même temps, il s'assurait qu'il n'y en eussent aucuns à la trousse de Skye afin qu'elle puisse s'occuper librement de ce cauchemar. Mais avant cela, elle pensa à mettre à l'abris la jeune humaine. De là où il était, notre être de lumière vit des lueurs de feu monter vers le ciel. Son amie devait avoir allumé une grande quantité de flamme afin d'éloigner les zombis de la jeune fille. L'ange revint alors, les poings enflammés, pour se diriger vers le principal ennemi qui ne semblait pas vouloir se battre. L'ennemi en question s'était pourtant défendus face aux morts-vivants. Il avait arrêté en voyant Skye arriver vers lui. Axel se demandait ce qu'il avait derrière la tête. Que ce soit un mauvais tour ou vraiment une intention de se laisser faire, le bonhomme avait des doutes dans l'étrange comportement de cet être.
Mais l'humaine partit en évitant les flammes. Contrairement à ce qu'espérait Axel, elle s'était postée entre les deux comme si elle voulait protéger le jeune homme qui se trouvait derrière elle. Le vieil être de lumière était assez proche pour l'entendre. Apparemment, l'autre lui avait déjà sauvé la vie à cette jeune fille apparemment Prisonnière de rêve. Ces paroles avaient atteint le cœur d'Axel mais celui-ci ne pouvait pas retirer ses doutes sur l'autre individu qui voulait encore une fois sauver la vie de l'humaine. Le cauchemar avait ajouté à celle à qui il avait sauvé la vie qu'il ne voulait pas qu'elle meurt. Il ajoutait aussi que s'il mourrait ce serait le destin de tout cauchemar.

Fonçant les sourcils, la bouche entre-ouverte, il a dû courir vers eux pour sauter sur un zombi qui s'approcher d'eux dangereusement. De suite, il se rapprocha du cauchemar les poings serrés et les oreilles pointées en arrière. Il parler d’un air grave en regardant fixement le cauchemar.

« On va régler ça sur un immeuble assez haut pour que les zombis nous laissent tranquilles un certain bout de temps. »

Sur ce, il pointa un immeuble plutôt haut avant de regarder Skye.

« Prends l’humaine avec toi et emmène-là en haut s’il te plaît. Je m’occupe du cauchemar. On pourra en parler tranquillement et s’il faut éliminer ce cauchemar, à deux ce serait mieux si l’autre veut le protéger. »

Axel tenait à savoir si ce cauchemar avait une chance de devenir un être de bon. Ce serait un espoir si la réponse en était oui. Pour ça, il fallait être tranquille afin d’en discuter calmement. Les zombis n’auraient fait que les gêner, d’autant plus que s’il fallait retenir l’humaine de se poster entre eux et le cauchemar être loin de ces êtres étranges auraient facilité la tâche. Mais qui savait si les zombis n’allaient pas les rejoindre ? Nul ne le savait, il fallait trouver un moyen d’obtenir la paix pour ne serait-ce que quelques minutes. C’est pour ça que, sans même discuter, Axel prit le d’une main cauchemar par le derrière son haut. Il le traînait de force ver l’immeuble.

« Et on n’aura pas besoin de ta queue. Un moindre geste suspect de nous piquer et je te jure que je te l’arrache. »

Puis, il déploya ses ailes afin de prendre son envol.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆


Avez-vous peur de la mort ?
avatar

Féminin
Âge : En âge angélique ; 18 ans
Race : Être de lumière - Ange
Pouvoirs : Maîtrise du feu & du vent
Localisation : Rêve
Humeur : asdfghjkl;`<
Messages : 28
Date d'inscription : 30/11/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
La situation était purement étrange. Je ne savais plus quoi faire face à cette humaine qui s'interposait entre moi et ce cauchemar. Qu'est qui lui prend à celle-là ? L'homme à la queue de serpent affirma qu'il ne souhaitait pas la mort de personne. Mais est-ce que quelqu’un peut m'expliquer ce qu'il passe ?

Heureusement Axel arriva sur les lieux et proposa qu'on se pose en hauteur pour être en sûreté des fichus zombies qui ne cessaient jamais de venir s'interposer. L'immeuble n'était pas si loin d'ici et transporter l'humaine ne devrait pas causer de problème, enfin je crois. Étrangement, Axel proposait même d'apporter le cauchemar avec nous. Je ne dis rien même si l'idée ne m’enchantait pas. De toute manière Axel s'en occupait et ses menaces ne laissaient pas indifférent. De plus , je faisais confiance à son jugement. Je soupirai et éteignai les flammes qui entouraient mes poings. Ce combat n'aurait pas lieu finalement.

Une horde de zombies, sortant de nulle part, s'approchait dangereusement et je ne perdis pas de temps à prendre l'humaine sous ses bras et de m'envoler. Mon envol fut couper court par un zombie qui avait retenu la jeune fille par le pied. Je devais agir vite, mais étant dans les airs, avec les bras occupés et elle qui se débat, mes mouvements étaient limités. Je décidai d'utiliser le vent pour me propulser très haut dans le ciel dans l'espoir que le mort-vivant lâche prise. Ce fut le cas. Je le regardai tomber comme une guenille jusqu'au sol. Bien que démembrée, cette chose vivait encore.

Je ne voulais pas être blessante, mais elle était plus lourde qu'elle n'en avait l'air. Je battais des ailes frénétiquement pour nous garder en hauteur , mais nous ne cessions de piquer vers le bas. Je croyais être rétablie de ma chute mortelle, mais j'appris à mes dépends que ce n'était pas le cas. Oui Axel, tu pourras rire de moi plus tard. L’atterrissage ne s'est pas fait dans la grâce non plus. Je m'écrasai de côté avant de glisser le long du béton. J'ai protégé l'humaine du mieux que je pouvais avec mon corps et mes ailes tel un être de lumière le ferait. Je dépliai mes ailes péniblement pour laisser l'humaine se relever.

-Tá tinneas cinn orm, ça fait un mal de chien , marmonnai-je.

Je me relevai en gémissant en secouant mes ailes et mes vêtements. Je sentis le goût métallique familier dans ma bouche. Je crachai le sang par terre dégoûtée. Mon bras, celui qui s'est brisé récemment, saignait abondamment. Je passai ma main pour retirer les roches qui s'étaient incrusté en maudissant ma malchance en gaélique. Du sang coulait le long de mon visage et j'en conclus d'être blessé à la tête aussi. Génial. Je marchai difficilement vers le rebord du toit pour m'y asseoir. J'eut envie de rire tellement j'avais mal. J'avais l'air ridicule. Quelle belle représentation je faisais de ma race en ce moment.

- Hey désolé pour tantôt et pour l'atterrissage. Ça va ? pas trop mal ?, demandai-je d'une voix rauque

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Je ne sais plus exactement pourquoi je me suis plantée entre l'ange et le cauchemar. C'est vrai qu'il m'a sauvé et aidé quelques fois mais maintenant que j'y pense il a aussi essayé de me tuer il y a longtemps... Longtemps justement, il s'est passé des choses depuis.

Quand j'ai vu l'ange noir s'approcher j'ai tout de suite regretté d'avoir fait ça. Il était un peu effrayant avec son oeil rouge unique. Il avait clairement plus de vécu que l'autre ange et je me suis inquiétée pour mon sort. Je ne durerait pas plus d'une seconde contre lui d'après ce que j'avais pu voir.

Au moins j'aurai essayé, j'ai effacé ma dette...

Au moment ou j'ai cru que je fermerais les yeux pour ne plus jamais les ouvrir j'ai été surprise. L'ange félin s'est avancé et nous a proposé d'aller régler ça ailleurs. C'était un agréable surprise. J'ai regardé le cauchemar en souriant légèrement puis j'ai regardé l'ange qui était sensé m'aider à monter. Mon sourire s'est effacé. J'avais refusé son aide et j'étais prête à me battre contre elle et maintenant elle me redonnait son aide pour me faire monter sur le bâtiment.

À la vue de l'ange déchu qui s'approchait du cauchemar pas si cauchemardesque que ça, j'ai eu la crainte que ce n'était qu'une ruse pour pouvoir l'éliminer sans me blesser. Il avait bien dit quelque chose de semblable.

Quand l'ange aux ailes blanches a voulu s'envoler avec sa charge supplémentaire (moi) un zombi qui s'était approché a agrippé mon pied. Je porte habituellement des chaussures qui sont lassées jusqu'aux chevilles donc impossible d'enlever ma chaussure. J'ai essayé de lui donner des coups avec mon autre pied mais ça n'a rien donné. Sa bouche s'approchait dangereusement de mon pied quand l'ange a donné un puissant coup d'aile. La chose a fini par lâcher et s'écraser au sol.
Avec son fardeau (moi) l'ange ne pouvait pas voler. Ses battements d'ailes désespérés n'eut aucun changement sur le fait que nous allions rejoindre la chose qui venait de tomber d'assez haut.

En déviant un peu d'un coté elle a pu tomber sur le toit à la place du sol. Je ne sais ni comment ni pourquoi mais l'ange avait réussi à protéger son chargement (moi) dans sa terrible chute. Elle a parlé dans un dialecte dont je ne comprend rien mais qui ne m'est pas inconnu. Son ton de voix n'était pas très joyeux et les mots qui ont suivi ont confirmé ce que je pensais.
Visiblement elle souffrait. Transporter quelque chose de lourd (moi) dans sa chute n'a surement pas aidé au moment de l’atterrissage...

Elle s'est inquiétée de mon état. Maintenant que j'y pensais, je ne savais pas si j'étais blessée. J'ai réalisé ce qui venait de se passer quand je l'ai vu s'assoir sur le bord du toit. Elle venait de m'éviter des blessures grave et peut-être la mort en prenant le coup à ma place. Je me suis assise par terre, j'avais très mal mais je ne pouvais pas dire où exactement.

« Ça va. Me... » Je cherchais mes mots. Je ne savais plus trop ce que je voulais dire. Je voyais qu'elle allait mal et je voulais lui dire merci de m'avoir protégé une deuxième fois. Je n'arrivait plus à placer les mots pour faire des phrases et mes idées se bousculaient. Ça a du cogner plus dur que je le pensais. J'étais étourdie, même rester assise était difficile, j'en avait mal au coeur.

J'ai finalement retrouvé le sens de la parole et j'ai pu la remercier en un seul mot. Mon étourdissement me rendait folle. Même les yeux fermés on aurait dit que tout tournait. J'ai fini par me rouler en boule par terre en prenant ma tête dans mes mains. J'espérais que tout arrêterait bientôt.
avatar

Masculin
Âge : 18
Race : Cauchemar, Scorpion-Humain-Chat
Pouvoirs : Du venin se trouve dans sa queue.
Localisation : Rêve, Zone des cauchemars.
Humeur : Du balais !
Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2013

Ombre


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Je ne m’attendais pas à une tournure aussi étrange, mais c’est tout ce que je ne souhaitais pas. L’humaine s’est interposée bêtement entre un cauchemar et un Être de lumière. Chance pour elle, le combat n’a pas débuté.
Je m’apprête à lui hurler dessus pour qu’elle s’en aille, les zombis arrivant en masse, quand soudainement je sens une aura horrible que je connais très bien : celle des Ténèbres. Elle arrive vers nous à grande vitesse, je reste figé par la peur. Plus elle approche, plus je sens qu’elle demeure en grande quantité, dangereuse, avaleuse d’âmes et tentatrice des suicidaires. Et alors qu’un nouvel Être de lumière saute sur un zombi qui s’approchait, je me rends compte que cette source ténébreuse s’émane de lui.
Un Ange déchu ? Je n’aurais jamais cru en voir un jour. Je suis effrayé par les Ténèbres qu’il porte dans son âme tellement elles semblent plus vivantes que son aura d’Être de lumière. Il a fallu qu’il s’approche pour que je me rende compte qu’il n’avait rien d’un démon – chose deux fois plus étrange. Comment a-t-il fait, en tant qu’Être de lumière, pour englober les Ténèbres jusqu’à laisser paraître qu’il en est l’incarnation ?

J’ai sous mes yeux un rare spectacle. Un ange à la peau couleur cadavre, habillé de noir, dépourvu de toute émotion, dont le seul œil rouge transperce l’esprit. Ses grandes ailes noires et plumées illustrent la nuit sans étoile. Et à ses côtés, une ange, devrais-je dire pure, d’une beauté si frappante que la douceur qui en sort atténue la présence ténébreuse. Leurs auras contraires ne les empêchent pas de paraître proches. Mais il me suffit de poser un œil sur l’ange déchu pour grimacer d’effroi. Sa voix-même portant des échos me donnent une mauvaise impression.
Je ne bouge pas, essayant de garder les yeux sur l’humaine, la queue enroulée au sol autour de mes pieds. Ce qui marque mes pensées sont les mots « éliminer » et « cauchemar ». Je ne sais plus réellement si j’en suis vraiment un ; si mon hésitation pour tuer cette humaine n’est qu’un petit bug capable d’être rattrapé ou signe que j’ai changé. Je ne sais plus. Si ce monde n’est pas le fou, le fou serait moi.

« Et on n’aura pas besoin de ta queue. Un moindre geste suspect de nous piquer et je te jure que je te l’arrache. »

J’ai compris.
Je me laisse emporter jusqu’à l’immeuble, les bras croisés. Le long du vol, j’arrive à voir l’autre ange en difficulté. Je ne m’empêche pas d’en rire – oh, une petite trace de ma race initiale ? Bon signe – sauf si c’est ce qui me reste d’un cauchemar avant de disparaître.
Je suis lâché à deux mètres du toit, m’écrasant sur le sol comme une vulgaire crêpe. Je me relève, jusqu’à me retrouver à quatre pattes, et secoue ma tête, sonné. Je n’ai rien à part de petites égratignures.
Alors je me retourne une fois plus adepte aux mouvements.
Cette fois, je vois l’ange blessée à la tête, les bras ensanglanté. J’allais rire. Je compte rire. C’est amusant de vouloir se mettre dans une situation plus au sérieux et d’arriver en sang. Sauf que je n’y arrive pas. L’humaine roulée en boule par terre semble souffrir, ce qui, étrangement, écarquille mes yeux d’inquiétude, effaçant mon sourire narquois.

« Hé. L’humaine. »

Je ne me suis jamais entendu parler aussi doucement.
Je me dresse et avance lentement, à moitié sur les genoux. Je veux m’approcher d’elle sans que les deux anges croient que je cherche à la tuer. J’essaie de paraître aussi passif en passant près de l’ange déchu. J’essaie de montrer que je ne lui veux aucun mal, m’avançant comme un toutou égaré. Et une fois à côté d’elle, je pose mes yeux sur elle, murmurant un petit « Tu m’entends ? » avant de regarder l'ange blanc. Je lève mes mains au niveau de mes tempes (je ne veux pas, vraiment pas, qu'ils pensent que je vais lui faire du mal), la queue allongée derrière moi, les prunelles remplies d’inquiétude.

« Qu’est-ce qu’il lui arrive..? »

Quelque chose ne tourne pas rond. Elle a reçu un choque aussi grand alors qu’elle semble intacte ?

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Masculin
Âge : 100 ans
Race : Ange déchu et moitié Chat.
Pouvoirs : Ténèbres, Eau et Foudre.
Localisation : Rêve, tout court.
Humeur : ...
Messages : 41
Date d'inscription : 09/12/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Tu tenais à savoir ; à comprendre pourquoi ce cauchemar ne semblait pas aussi maléfique que les autres, pourquoi avait-il été capable d’ordonner à une humaine de fuir pour ne pas mourir, pourquoi pouvait-il simplement se laisser faire. S’il y avait un espoir pour les cauchemars, mieux valait le savoir et éviter de tuer, encore, toujours, jusqu’à les exterminer. C’était ton jugement, Axel, parce que sachant ce que le fait de tuer, cauchemar ou non, peut donner de mauvais présages. Et pourquoi exterminer une race si elle peut devenir inoffensive ?

Axel prit son envol d’un battement d’ailes puissant. Le cauchemar était moins lourd qu’il le pensait, mais pour emporter une charge de plus, il ne pouvait que s’appuyer que sur la puissance de ses ailes, se contentant de tenir fermement le cauchemar pour ne pas qu’il parte en vrille. C’est alors qu’il pensa à Skye et à ses blessures : et si la charge était de trop pour elle ? Malheureusement, il ne pouvait se permettre de s’arrêter, au risque d’avoir bien des difficultés à rester en l’air comme un aigle – et peut-être même s’écraser s’il ne prêtait pas attention au cauchemar. Or le lâcher depuis cette certaine hauteur pouvait le tuer. Entre-temps, le cauchemar ria. Oui, mais pourquoi ?

A deux mètres de plus que le toit, Axel y balança le cauchemar et resta en l’air un certain moment (il n’avait pas vraiment à être délicat avec lui). Non seulement il profita de la soudaine légèreté que ses ailes portaient, mais il observa les alentours. Rien, ni personne en approche. Les zombis, quant à eux, ne semblaient pas avoir vu vers où ils s’étaient dirigés. Ils allaient pouvoir entretenir une discussion sans être dérangés : que voulait dire l’humaine en prétendant que le cauchemar lui avait sauvé la vie ? Et si c’était ainsi que les cauchemars pouvaient rendre leur dangerosité : en effectuant une bonne action ? Tellement de possibilités se présentaient. Cette discussion allait être d’une grande aide.

Quand il baissa les yeux, le cauchemar, à quatre pattes, reprenaient peu à peu de sa chute. Un peu plus en arrière, Skye et l’humaine firent soudainement apparition, en un atterrissage brutal dont Skye avait protégé sa charge. Mais le choc n’avait pas été simple à absorber. C’était ce même-choc qu’Axel voulut éviter en lâchant le cauchemar ; mais bien sûr, Skye ne pouvait pas laisser tomber l’humaine. Elle ramassa tout à sa place. Et déjà que ses blessures risquaient la réouverture, elle s’était davantage fait mal.

Axel arrêta toute l’activité de ses ailes et se servit de ses quelques capacités félines pour se rattraper. Mais à peine il toucha le sol qu’il se précipita vers Skye – l’humaine semblait encore bien, se tenant simplement un peu dans les vapes. Il arriva juste en face d’elle.
Et grimaça.
Le bras et le visage de Skye étaient sanglants. Ses vêtements demeuraient tâchés par le liquide rouge.
Silencieux, il se surprit à l’examiner, penchant la tête ici, là, et attrapant doucement son épaule au bras valide. C’était ce même sentiment qui l’avait poussé à protéger Skye lors de leur voyage dans les Ténèbres. Etait-il inquiet pour elle ? Malheureusement, il ne connaissait aucune de ses capacités qui pouvaient guérir.

Alors qu’Axel s’apprêtait à parler, un drôle de mouvement attira son attention : l’humaine s’était roulée en boule par terre, la tête fermement tenue par ses mains.
Perdu, il regarda à nouveau Skye, puis l’humaine. Que se passait-il ?

« Hé. L’humaine. »

Le cauchemar voulut s’approcher. Axel le fixa d’un soudain pivot de tête, son regard sans expression, mais au fond bouillonnant de méfiance, les oreilles dressées en arrière. Il regardait le cauchemar s’avancer comme un chien égaré.
Il lui murmura quelque chose. « Tu m’entends ? »
Et il leva les mains. Il ne voulait vraiment pas lui faire du mal.

« Qu’est-ce qu’il lui arrive ? »

Axel voyait ses yeux remplis d’inquiétude – et les compara aux siens qui restaient sans expression, sans pitié malgré ses sentiments, devant une humaine affaiblie et incapable de bouger. N’oublie pas que tu es à la merci des Ténèbres. N’oublie pas qu’ils ont fait de toi un homme sans scrupule. N’oublie pas qu’ils te contrôlent autant que tu les maîtrises. Tu ne pleures pas. Tu ne ris pas. Parce que tu es ténébreux. Parce que tu es cruel.
Il se donna un bref coup, de sa main libre, sur la tête, et se reprit en la secouant, et baissa celle qui tenait Skye.
Mais tout ça, tu t’en fous.

« Je ne sais pas, s’efforça-t-il de répondre au cauchemar, les oreilles redressée. Elle semble étourdie, je-… »

Ses paroles furent interrompues par un passage rapide d’une aura de cauchemar. D’une deuxième. Pourtant, il n’y avait qu’eux et les zombis de présents, et une aura ne peut partir aussi vite que ça. Ça n’avait même pas duré une seconde.
C’est alors qu’il posa son œil sur l’humaine. Ça venait d’elle.
Skye dût la ressentir de même.

« Skye, » dit-il doucement, bien que ses échos trahissaient son air. Et il se tourna vers elle. « Je ne peux pas faire grand-chose pour tes blessures, mais il faudrait au moins les nettoyer. »

Pas qu’il ne se préoccupait plus de l’humaine, mais cette aura étant passée comme une simple impression, il ne savait plus quoi faire de qui.
Il recula d’un pas. D’une main tendue, il généra une boule d’eau glacée d’environ cinquante centimètres de diamètre, et la plaça devant Skye.

« Tu peux la prendre d’une main, je vais maintenir sa forme. C’est très froid – voire glacé, mais ça va t’aider pour la douleur. »

Sur ces mots, il la lui laissa, et approcha l’humaine, s’accroupit près d’elle, les mèches longues éparpillés au sol, et l’examina d’une main flottante qui allait de sa tête à ses pieds. Comme si sa main servait de passage aux Ténèbres pour qu’ils l’aident à repérer une aura malfaisante. Par précaution.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆


Avez-vous peur de la mort ?
avatar

Féminin
Âge : En âge angélique ; 18 ans
Race : Être de lumière - Ange
Pouvoirs : Maîtrise du feu & du vent
Localisation : Rêve
Humeur : asdfghjkl;`<
Messages : 28
Date d'inscription : 30/11/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
L'humaine était tombé dans les vapes en se tordant au sol et ,voulant l'aider, je me levai brusquement ,puis me ravisai alors que je faillis tourner de l'oeil à mon tour. J'ai préféré rester assise avec un sentiment de culpabilité et d'impuissance. Par chance , je vis Axel atterrir devant moi. Son regard se posa sur moi et déjà je savais qu'il s'inquiéterait de mon état. Je sentais son regard m'examiner, puis sa main vient se poser sur mon épaule. Je le regardai surprise, mais ne dis rien.

Le cauchemar était là avant que nous " atterrissions ", mais la douleur et le choc avaient faussé mes sens. Lorsqu'il apparut dans mon champ de vision mon corps se tendit tandis que je fusillai du regard prête à intervenir.

« Hé. L’humaine. »

Il s'approcha de la jeune fille avec une pointe d'inquiétude dans le regard. J'étais perplexe. Cette créature jouait-elle la comédie ou alors avait-elle réellement des sentiments envers l'humaine ? Il ne démontrait aucun signe de menaces apparentes et leva même ses mains en niveau de sa tête pour nous le prouver.

« Qu’est-ce qu’il lui arrive ? »

J'aimerais bien le savoir. J'ai besoin de quelques minutes supplémentaires et j'irai l'examiner moi-même. Je suis l'unique responsable de son état.
Une ombre passa près et je me sentis frisonner. Je scannai les environs à une vitesse folle. Il n'y avait rien d'anormal à part ... l'humaine ? Je jetai un coup d'oeil vers Axel. Il a senti la même chose que moi.

« Skye, je ne peux pas faire grand-chose pour tes blessures, mais il faudrait au moins les nettoyer. »

Je suivis son comportement en feignant de ne pas avoir ressenti l'ombre. Il créa une boule d'eau glacée que j'appliquai sur mes blessures pour les nettoyer. Je le remerciai d'un hochement de tête.
Je passai donc la source d'eau doucement sur chacune d'entre-elles. Le contact me fit grincer des dents, mais en aucun cas je perdrai la face devant un cauchemar. Je retirai les cailloux dans les plaies tout en observant ce qui se passait plus loin. Axel passait sa main au-dessus du corps de l'humaine et je savais déjà ce qu'il cherchait. Il n'a pas d'habilité de guérison, non évidement il est déchu, ce qu'il cherche sont des traces de ténèbres. J'ai mis du temps à le réaliser, mais cette fille est prisonnière et son espèce à la fâcheuse habitude de perdre la raison. Ils ne sont pas des rêveurs, ils ne devraient pas être ici et en être conscient.  

Je me levai difficilement en laissant échapper un faible gémissement de douleur. J'ouvris mes ailes dans toute leur splendeur jusqu'à ce qu'une craque s'entende et les refermai contre mon dos. Le mouvement m'a arraché un juron, mais au moins j'ai réussi à replacer l'os qui s'étaient déplacés. Je fis de même pour mon bras. Je guéris vite, mais si mon os n'est pas à la bonne place je devrai le recaser pour le replacer. Chose à éviter.
Je maintenais mon bras contre mon corps alors que je boitais jusqu'à eux.

«J'ai besoin d'espace pour travailler.»

Je manquais de politesse. Peu importe ce n'est pas deux cauchemars qui iront me dire comment un être de lumière doit se comporter. J'attendis qu'ils s'éloignent pour m'accroupir en prenant mille précautions. Je passais la main de bon bras valide au-dessus du corps de l'humaine comme fait précédemment par Axel. Mes sens étaient continuellement dirigés par le cauchemar ce qui perturbait ma concentration. Je tournai la tête vers lui agacée.

«Hey toi, le scorpion, faudrait que tu t'éloignes encore tu gênes à ma concentration.»

Je n'étais pas particulièrement amicale en ce moment. Pas avec mes blessures et encore moins envers les pourritures de son espèce. Une fois les sens calmés, je poursuivrai mon examination. Ne voyant aucun dommage dans son corps, je remontai ma main vers sa tête. Je fronçai des sourcils sous l'effort. Ma réserve d'énergie semblait vide. Je reculai en soupirant. Mon regard passa sur Axel qui se tenait près. Je sentais sa force qui coulait inépuisablement dans ses veines et je me surpris à le fixer. Je tendis la main vers lui et agrippai sa main.  

«J'ai encore besoin que tu me fasses confiance d'accord ?»

Je n'ai pas vraiment le droit de le faire, mais c'est primordial que l'humaine soit guérie avant les dégâts ne soit irréversible. Je commençai à canaliser son énergie vers moi. Sa main était retenue par les miennes fermement; dès qu'il comprendrait ce qui passait il voudra se détacher. Mon regard ne quitta pas le sien et je le gardais sous mon emprise, presque hypnotique. Je me frappais mentalement pour ce que je faisais. D'utiliser sa confiance aussi facilement. Je suis littéralement entrain de saper de son énergie pour mon propre bien. De plus que sa force était souillée par les ténèbres et que j'y gouttais à chaque seconde. Je lâchai prise quelque temps plus tard la tête enivrée par cette nouvelle sensation. Je le ressentais dans chaque membre, chaque parcelle. Ma vision différait de la normal et s'en était tout autant fascinant.
Je me ressaisis et reportai mon attention sur l'humaine. J'appliquai une méthode de guérison simple sur son crâne en espérant que ça fasse son effet. Mes connaissances en guérison sont quelque peu limité par manque d'intérêt en la matière. Les traits sur le visage de la jeune fille ont semblé s'apaiser et je ressentis un soulagement. Petites créatures fragiles, ces humains.

«Elle devrait aller mieux.» , dis-je assez fort pour que le scorpion puisse avoir entendu

Je caressai ses cheveux d'un air absent. Quelque chose clochait.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Contenu sponsorisé



               
      

Zombi Attack [ Axel - Pv. Eyn, Aslinn et Skye ]
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
Sauter vers:  
Outils de modération