AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Un peu de soleil [LIBRE! :D ]
avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Je n'ai jamais réellement aimé les températures chaudes. Ma saison préféré est le printemps parce qu'à ce moment là on est au juste milieu des températures. La température idéale pour moi qui ne raffole pas du froid mais qui a facilement très chaud. Même pour moi c'est plaisant de se prélasser sur une plage ensoleillée au bord de l'océan.

Le bruit des vagues qui viennent de briser sur le sable blanc de la plage, Les quelques palmiers qui projettent juste assez d'ombre pour être confortable et ne pas avoir le soleil dans les yeux et les goélans qui trainent sur la plage pour manger les pauvres petits crabes qui passaient au mauvais endroit au mauvais moment. Je n'ai jamais réellement été dans un pays chaud mais c'est comme ça que je me l'imagine...les autres plagistes aussi je crois puisqu'ils sont ici à profiter du soleil.

J'étais couchée sur ma servielle, sur le point de m'endormir, quand j'ai entendu des enfants rire tout près. J'ai ouvert les yeux juste au bon moment pour voir un frisbee passer au dessu de moi...puis un chien! Il n'e m'a pas touché mais en sautant au dessu de mon il m'a recouvert de sable et de salive. Je me suis assise pour regarder dans la direction des rires et j'ai vu deux petits garçon qui trouvaient ça très drôle... J'alais me lever et leur dire que ce n'étais pas drôle dutout mais en me levant je me suis apperçue que le plus jeune des deux garçons n'avait pas de pieds...et je voyais ce qui était derrière lui. J'ai eu pitié de ce petit revenant et je leur ai simplement souri. Rire n'a jamais fait de mal à personne... Et qui sait depuix combien de temps il est ici? C'est long être "immortel" quand on s'ennui.

« Bon faut que je nettoi ça maintenant, c'est dégueu... Une baignade va arranger ça! »

Je me suis dirigée vers la mer mais je me suis arrêtée pour regarder l'horizon. Je voulais regarder le point de rencontre entre l'eau et le ciel... Puis je suis allée dans l'eau en courant pour effrayer les mouettes qui étaient sur le bord à attendre que des crabes passent pas là.
avatar

Masculin
Âge : 20 ans
Race : Être de lumière, humain.
Pouvoirs : Vent
Localisation : Rêve, au royaume.
Humeur : Chut !
Messages : 22
Date d'inscription : 27/11/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
Que l’on me croie ou non, on m’a bien donné cette mission dans cette partie du rêve. En plus mon compagnon, cette fois, est cet ange tant aimé des filles. On ne s’aime pas du tout : son caractère de bourreau des cœurs et qui se la joue frimeur m’énerve plus que tout au monde. J’ai toute la journée pour finir sur les rognes cette fois-ci. J’espère juste qu’il ne va pas se la faire en solo. Nous sommes ici pour trouver un ou deux cauchemars complices qui traînent dans le coin. A cause de la chaleur, nous avons tous deux finis en maillots de bain et dépourvus de toutes armures : dans ce cas-là chacun a besoin de l’autre s’il y a un problème et ce sera ainsi que l’on le veuille ou non. Pourquoi a-t-il fallu qu’ils me mettent avec lui ? Si c’est un exercice de confiance c’est raté d’avance. Il a peut-être une force physique incroyable mais il n’a pas d’armes. Il aura sûrement besoin de mon vent pour assurer ses arrières et moi de lui pour me défendre. Pourquoi ? Je suis doué au corps-à-corps mais mes épées seront des aucunes utilités face aux individus auxquels on s’interpose. J’ai failli y passer la première fois qu’on les a vus.

« Hey regardes Ame ! On y est ! »

Dans le sable, je marchais en suivant mon coéquipier. De son doigt, il désignait la mer en plein reflet sous le soleil. Lassé, j’ai remarqué tant d’enthousiasme qui luisait dans ses yeux. Il a l’air heureux de se montrer sur la plage. Il commence même sa démarche de beau gosse. J’ai envie de faire comme si je ne le connaissais pas. Bien que les regards se posent sur lui, je n’y échappe pas. Je préfère me faire tout petit en le suivant alors qu’il porte mes épées. Il y tenait : comme je l’ai dit, il est frimeur. De plus qu’en maillot je n’ai rien sur moi pour les porter. Et comme quoi, j’ai accepté de lui faire plaisir.

« Pfff… amuses-toi un peu ! Vu la tête que tu fais on aurait dit que tu t’ennuis.
_ Tais-toi et marches. Nous sommes en mission, pas en vacances.
_ Rabat-joie. »

Il a cessé de se la jouer cool. Ce n’est pas trop tôt. J’ai cru que j’allais lui sauter dessus pour lui hurler d’arrêter – si je ne l’ai pas fait, c’est car nous sommes des semblables. Mais ce n’est même pas moi qui l’ai fait : quand j’ai soupiré, il m’a attrapé par les cheveux et m’a lancé en l’air. J’ai dû l’énerver et il vient de me mettre sur les nerfs. Franchement, ça commence bien !
J’ai atterri dans l’eau en faisant une de ses éclaboussures gigantesques. Puis, je me relève doucement, frottant mes cheveux. Il n’y est pas allé mollo et ça fait un mal de chien.

« Pauvre fou ! » lui ai-je hurlé.

En faisant une chose pareille, il a effrayé quelques enfants aux alentours. J’en ai vu un qui portait un autre d’ailleurs. Un handicapé ? Sans doute. Les pauvres ont dû vouloir s’enfuir à la vue d’un danger public. Mais quel timbré est-il.
« Mais qu’est-ce que… » J’ai levé ma tête et ai vu ce dernier voler juste au-dessus de moi. Il est passé vite. Juste afin de me laisser mes armes.

« Je vais les trouver seul ces cauchemars. Va faire la tête dans ton coin ! »

Je viens de recevoir mes deux armes dans en plein le visage : une sur le front, l’autre de même. Heureusement qu’elles sont dans leur poches sinon je serais déjà mort.

Quel genre de cinglé va à la recherche de deux individus seul sachant qu’il a besoin de quelqu’un pour l’aider ? Il ne sent pas vraiment les êtres approcher de loin contrairement à la normal. De plus qu’il m’a laissé comme ça pour une raison aussi débile. Il va falloir que je le trouve avant qu’il ne fasse de bêtises ce suicidaire.

Un autre ange est passée par-là, me faisant signe qu’elle allait s’occuper de l’autre. Je vais pouvoir rester tranquille. Elle nous suivait ? Eh ben tant mieux ! Je n’ai plus à avoir ce gars aux aguets, ce pipelet à mes oreilles et ce frimeur à ma vue. J’ai donc ramassé mes épées dans la mer qui n’était pas profonde afin de sortir de l’eau. Bon sang, je suis tout trempé et je pense que j’ai un bleu sur le front.

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆


Un peu de soleil [LIBRE! :D ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
Sauter vers:  
Outils de modération