AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  







Une belle journée d'été [Ameyami, Eyn, Skye et Maav]
avatar

Féminin
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Pouvoirs : Aucun
Localisation : 52, Meadowlands Ave. porte 4B - Rêve
Humeur : Bien. :3
Messages : 169
Date d'inscription : 29/09/2011

Prisonnier


Voir le profil de l'utilisateur               http://dream.forumactif.com
      
Pour ce RP de groupe, nous allons mettre de côté le contexte de Dream a Dream et suivre celui qui sera donné plus bas.

Précisions pour le fonctionnement ru RP:

- Il n'y a pas d'ordre de tour prédéfini. À moins que vous vous soyez parlé entre vous c'est premier arrivé premier qui poste. Une fois que chacun aura répond au moins une fois vous conserverez cet ordre pour les prochaines réponses.

- Laissez le temps aux autres de répondre, soyez patients.

- Si un membre prend trop de temps et qu'il y a eu plus de 48h que la dernière réponse a été postée c'est au prochain joueur de répondre. Le joueur en retard devra attendre son prochain tour pour répondre.

- Pour ce RP tout se passe dans le vrai monde. Tout le monde est humain et vous habitez tous dans Warrenpoint.

Le contexte:
☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀
Toute la semaine il y a eu de la pluie. Que du mauvais temps et de la mauvaise humeur partout dans Warrenpoint. Même si tu aimes la pluie il ne faut pas exagérer, il y a une limite à tout et on est sensé être l'été, pas l'automne. Pas la peine de regarder la météo parce que tu sais qu'ils annoncent de la pluie. Mieux vaut simplement s'occuper et passer à travers la journée en espérant qu'il fera beau demain.

L'avant-midi s'est passé au ralenti, les rideaux étaient fermé pour ne pas laisser le mauvais temps dehors et il n'y a pas grand choses à faire à l'intérieur. En te préparant à manger tu as remarqué qu'il faisait plutôt chaud. Le chauffage est allumé? Non... D'où vient cette chaleur? Il pleut pourtant, l'air devrait être frais. Pourquoi ne pas ouvrir une fenêtre pour se rafraichir?

En ouvrant le rideau tu as été frappé par la clarté qui venait de l'extérieur. Il fait soleil! C'est le moment d'afficher un sourire dans le visage de cette personne qui peut enfin aller dehors profiter de l'été et des vacances! Il faut se dépêcher avant que la pluie ne revienne! Tu de dépêche de te changer et de préparer ton sac de plage au cas où et te voilà partis. La chaleur su soleil se fait sentir, une douce brise qui te rafraichi et de la bonne humeur... Une journée d'été qui s'annonce bien.
☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀ ☼ ☀

C'est parti! Bon RP! :D
avatar

Masculin
Âge : 20 ans
Race : Être de lumière, humain.
Pouvoirs : Vent
Localisation : Rêve, au royaume.
Humeur : Chut !
Messages : 22
Date d'inscription : 27/11/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
« Y’en a marre de la pluie, merde. »

Je sais, je sais… je me trouvais un peu excessif à me plaindre sans arrêt, mais je ne m’en voulais pas. Ça faisait tout-de-même une semaine que le ciel était couvert et que la pluie ne cessait de tomber en corde. Même si on emportait des parapluies sur nous, on avait au moins les pantalons trompés. Et pauvre de moi qui me balade ne bandage et en veste… Ok, c’est vrai que je n’ai qu’à mettre autre choses, mais voilà quoi !

Je revenais de mon entraînement, un sac sur mon dos et un parapluie à l’épaule. Il était fermé, puisqu’il ne pleuvait pas. Du moins, pas encore. La météo aurait prévu une autre journée de pluie. Elle l’a dit tant de fois que j’ai eu la flemme soudaine de penser à l’écouter. Oui, ne serait-ce qu’y penser je ne voulais pas.

J’étais mouillé de la tête au chevilles : mes cheveux qui pendouillaient étaient mouillées, ma veste qui flottait au vent était mouillée, mon pantalon était mouillé, en bref vous m’avez compris. Mes pieds, pour une fois, avaient été protégés par des chaussures. Ça ne me ressemble pas, car oui j’aime me trimballer pieds nus, mais il faut dire que je n’avais pas réellement le choix.

Et pourquoi j’étais trompé ? Eh bien, mon « maître » et moi nous sommes entraînés dans les environs de la ville, soit dans un endroit qui ne fût pas à l’abris de la pluie. J’avais beau râler, il ne voulait pas m’écouter. Ce sera de sa faute si je tombe malade. Euh… j’ai l’impression de penser comme un gamin là.

Enfin… revenons au temps présent.
Je suis actuellement chez moi, assis à la fenêtre de ma maison. Il n’y a vachement rien à faire. Et je m’ennuis. Tellement que je pourrais passer toute cette journée à manger, encore, toujours. Ça me gaverait, mais au moins je m’occuperais.
Quoi que… un espoir. Pour une fois que je suis heureux de voir le soleil montrer ses rayons. Dire que plutôt je pensais qu’il allait pleuvoir encore –puisqu’à la longue on s’y habitue-. En fin de compte, j’aurais dû voir la météo d’aujourd’hui.

Mais bref. Je ne préfère pas espérer pour qu’en suite tout s’effondre. Etant donné qu’une fois rentré je m’étais changé, autant en profiter avant que tout soit de nouveau… pluie.

« Dire que dans Ameyami, le mot ‘ame’ veut dire pluie. Je vais finir pas haïr mon prénom, » dis-je pour moi-même.

Que mes épées restent ici. Je vais partir sans. Et vu que je vais en ville, ce ne serait quand même pas net de voir un adulte emmener ce genre d’arme. Et je risquerais d’avoir des ennuis. A quoi bon m’inquiéter… je sais me défendre. Il faut rester vigilent malgré tout.

Alors je passe par la porte, ferme les yeux au contact des doux rayons du soleil sur mon visage, et me met à marcher d’un air…zen, je pense, une fois les yeux ouverts.
Je prends le premier virage à ma droite et…

« Roh. Cette journée. Elle ne pouvait pas être pire, hein ? » dis-je plutôt fort pour moi-même.

Une personne qui a pris le même chemin que moi, seulement de l’autre sens, m’a heurté. Je me retrouve avec de la glace sur mon bandage et c’est froid. Erf…

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

avatar

Féminin
Âge : En âge angélique ; 18 ans
Race : Être de lumière - Ange
Pouvoirs : Maîtrise du feu & du vent
Localisation : Rêve
Humeur : asdfghjkl;`<
Messages : 28
Date d'inscription : 30/11/2013

Gardien


Voir le profil de l'utilisateur               
      
J'ai le nez plongé dans le dernier roman pour adolescente à la mode, emmitouflé dans mes couvertures , le ventilateur braqué sur moi pour éloigné l'humidité et je sirote un thé parfumé aux fruits. Au premier coup d’œil, j'ai l'aire parfaitement calme et posée ,mais en réalité je n'en peux plus de vivre sous cette couche de nuage ! Pour être honnête c'est le 4e livres que je lis cette semaine et ma 15e tasse de thé que je prends. Ça doit faire presque une semaine complète que je suis enfermé entre quatre murs et j'ai besoin d'air frais et de Soleil. D'ailleurs j'ai hâte que le ciel se dégage et mes yeux reprennent leur couleur éclatante ! En plus , avec ce mauvais temps, tout de suite après la fin d'année, je n'ai même pas pu profiter d'un vrai bain de Soleil. Ahhhh un bain de Soleil! J'ai seulement à fermer mes yeux et imaginer les rayons chauds sur ma peau..
Ma porte de chambre s'ouvre violemment stoppant sec mon rêve éveillé. J'ouvre les yeux et me redressent sur mon lit. Mon père entre avec à la main une bouteille de je ne sais quelle boisson alcoolisée. Mauvais signe. Il marche d'un pas croche vers moi et me balance sa bouteille sous le nez.

«Regardes Skye *hic* et dis-moi le problème avec cette bouteille » , me dit-il d'une voix rauque

Il était quand même à une bonne distance de moi et je pouvais sentir l'odeur forte d'alcool de son haleine ce qui me fit plisser le nez de dégoût. Il est saoul et maman est encore absente pour je ne sais qu'elle raison encore. Évidemment , je me mets à paniquer. Mon ''père'' est le maire de Warrepoint et quelqu'un de fort peu aimable en dehors des beaux discours et des soirées privées. Mais qui douterait que le maire, un homme qui a si fière allure , serait quelqu’un comme ça ? Personne. Pour en revenir à sa question , je ne savais pas quoi répondre. C'était une bouteille de son rhume préféré bue à plus de la moitié. Je finis pas seulement lever les épaules pour signifier que je ne savais pas la réponse à sa ''question''.

« Le pro.. le problème c'est quelle est presque vide et que *hic* j'en veux une autre. Tu vas donc être une gentille fille et aller m'en acheter un autre.»  , me crache-t-il presque qu'au visage en m’agrippant un peu trop fort le bras à mon goût.

Ah c'est donc ça. Il veut que j'aille me taper une marche de 15 minutes sous une pluie torrentielle jusqu'en ville pour acheter sa foutue bouteille de rhum. Ah au fait , j'ai en réalité 16 ans , mais j'ai une fausse carte faites par mon père justement pour ce genre de situation. Point positif , bonjour les bars. Et non j'ai pas encore mon permis malheureusement. Le problème c'est que en ce moment, Alicia va marier Ethan et c'est vraiment un bout cute de mon livre et j'aimerais vraiment le finir TOUT DE SUITE. C'est ce que j'aimerais dire à mon père , mais tout ce qui sortit de ma bouche fut un ''oui'' hésitant. Sans même un merci il me donne 50$ et s'en va. Il me demande jamais le change donc ça me fait toujours un peu d'argent. Je jète un dernier regard avec une pointe de regret à mon livre presque terminer et je m'extirpe de mon lit en de lents mouvements avant de commencer ma routine de préparation habituelle. Je m'habille simplement , j'attache mes cheveux en un élégant chignon et je me maquille légèrement ( il pleut après tout et je ne souhaite pas avoir du mascara partout).  Je vérifie mon allure dans le miroir. Oh .. la poigne de mon père à laissé des traces sur mon bras. Je soupire et je vais appliquer une bonne couche de fond teint. Ça ne parait plus du tout , des années d'expériences .. à mon plus grand regret. Comme si je guérissais avec de la magie..
Avant de partir je prend mon manteau , le plus grand parapluie de la maison et mon cellulaire que je met à sa place habituelle. Poche arrière droite de mon jean. Je prends une bonne grande inspiration avant d'ouvrir la porte question de me motivé et.. ! Il fait beau Soleil dehors ! Quel miracle! Un grand sourire se dessine alors sur mes lèvres. Je lance mon manteau et le parapluie quelque part dans le hall d'entrée ( c'est pas mon père qui va le remarque) et je sors d'un pas léger dehors. Je peux sentir les rayons du Soleil caresser ma peau et le vent faire virevolter mes cheveux. Sans même m'en rendre compte j'avais commencé à chantonner la mélodie de No Angels de Bastille et Ella Eyre ma chanson du moment préférée. Durant le trajet on me salua à plusieurs reprise par politesse et je leur retourna leur salutation par mon sourire commercial le plus convainquant ou par un mouvent de la main exagéré.Une fois en ville , mon regard fut attiré par un marchand de glace bondé d'enfant souriant. Les glaces qu'ils tenaient avaient l'aire tellement délicieuse .. que j'ai finis par en acheter une ! À saveur de pistache ma préféré. Je donna un généreux pourboire en payant. Je me sentais si bien ! Mais .. je devais pas trop mettre de temps avant de revenir à la maison. Je pris donc la direction de l'épicerie. Je marchais la tête ailleurs tout en dégustant ma glace. Je pris un tournant au bout de la rue et BAM !
J'avais heurté quelqu'un. Un gars en plus ! Un beau ! Et ma glace.. était carrément écrasé sur son torse.Enfin sur ses bandages ? Je n'avais pas trop le temps de me poser des questions inutiles. Je sens bien vite le rouge me monter au visage. Je me recule en m'excusant plus de fois que nécessaire. Il avait la mine de quelqu’un qui avait passé une mauvaise journée.
Maladroitement j'ai essayer d'enlever le plus de glace possible , mais j'en mettais partout, mes mains en étaient complètement couvertes. Je finis par trouver la situation tellement ridicule que j’éclatai de rire.

« Je suis tellement désolé. C'est vraiment une situation ridicule et je l'ai rendue pire qu'elle était. Je suis .. je .. hum je crois que je vais y aller.» , dis-je lorsque le rire se transforma en une gêne encore plus profonde.

Je le contourne avec un sourire que se voulait compatissant et je presse le pas vers l'épicerie. J'en profita pour me laver là-bas avant d'acheter la bouteille de rhum. Le casier ne m'a même pas demandé ma carte. Bon OK j'avoue je l'ai peut-être un peu charmé. D'ailleurs quelle heure il est avec tout ça ? Je porte ma main à la poche arrière droite de mon jean. Il est pas là. Je regarde dans l'autre. Pas là non plus. Mon cœur manque un battement. La dernière chose qu'il faudrait c'est que je perdes mon cellulaire. Mon père va me tuer. Ce peut-il que je l'ai fait tomber quand j'ai heurté le gars ? Oh non il est peut-être encore là-bas ...

☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★☽ ☾★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆ ★ ☆

 Contenu sponsorisé



               
      

Une belle journée d'été [Ameyami, Eyn, Skye et Maav]
Sauter vers:  
Outils de modération